Quelques jours après sa défaite à Bruges, l’AS Monaco signe une nouvelle défaite 0-4 à domicile, cette fois ci contre le PSG, premier du championnat de Ligue 1.

Score plus que prévisible au vu de ce début de saison, la rencontre avait déjà des airs d’un David contre Goliath. Loin du prestige de la même affiche l’an dernier, c’est un match peu spectaculaire qui s’est opéré dimanche soir dans l’enceinte du stade Louis II. Il n’en a pas fallu beaucoup au PSG pour venir à bout d’une équipe monégasque affaiblie et amoindrie par les blessures. La série noire se poursuit donc pour Thierry Henry et l’AS Monaco, toujours 19e du championnat.

La machine PSG à l’oeuvre à Louis II

Le revers n’a pas tardé, avec un but parisien dès la 4e minute par Edinson Cavani, d’abord signalé hors-jeu puis validée par la VAR. Très en forme, l’uruguayen renouvelle l’exploit quelques minutes plus tard avec un but une nouvelle fois accordée par la video (11′). Immanquablement touché par la malchance, Monaco sera très vite contraint de se passer de Nacer Chadli (21′), blessé et remplacé par Mboula qui ratera une occasion en or devant la cage parisienne à la 27e minute. Score à la mi-temps 2-0 pour le PSG. Malgré un très bon Benaglio et  les tentatives de Badiashile (29′) et Mboula (44′), l’ASM est en péril et n’arrive pas à concrétiser ses occasions.

La seconde période ne sera pas plus glorieuse pour les monégasques qui se voient toujours impuissants et encore plus malchanceux face à la machine PSG. En effet, le cauchemar se poursuivra avec la perte de Mboula. Rentré à la place de Chadli, blessé, le jeune joueur, touché à la cuisse droite sortira sur civière (50′). Edinson Cavani se charge d’enfoncer un peu plus le clou quand il inscrira son 3e but sur une tête de Rabiot, justifiant ainsi l’adage « jamais 2 sans 3 » (53′). Rentré à la place de Mboula, Isidor tentera un tir pour l’AS Monaco, mais celui-ci sera dévié par Nkunku à la 56e minute.

Alors que la messe semblait dite, Sidibé concédera au PSG un penalty (suite à une faute sur Mbappe) sereinement transformé par Neymar (64′). L’ASM tentera de sauver l’honneur…sans succès, les monégaques se verront même épargnés de justesse par la VAR après l’annulation d’un but de Kylian Mbappé (77′). Score final : 4-0 pour les parisiens.

Des blessures toujours plus nombreuses dans le camp monégasque

Interrogé après la rencontre Thierry Henry sait rester optimiste : « Il y a eu une réaction, aucun joueur ne lâche. Même avec tous nos blessés, on s’est créé des occasions contre le PSG. On va continuer à se battre, à travailler, à avancer. Les petits jeunes ont essayé d’apporter. Isidor, Mboula et Massengo sont rentrés, ils se sont battus pour le club. Il faut rester positif « . Même si l’entraîneur monégasque n’a pas caché son inquiétude quant à cette liste de blessés qui s’allonge une nouvelle fois : « On perd encore deux joueurs ce soir. Ca commence à faire beaucoup. Toujours le même scénario nos matches. On perd nos matches et nos joueurs. Cela sera très important au retour de la trêve. On joue le maintien, on ne joue rien d’autre que le maintien. »

Travel Club Monaco

L’AS Monaco compte désormais 16 joueurs à l’infirmerie, un record. Prochain rendez-vous : Caen – Monaco le 24 Novembre.