Auteur d’une belle phase aller de Top 16 convaincante, la Roca Team envisageait sérieusement la qualification en quart de finale d’Eurocoupe. Mais la défaite d’hier face au Partizan Belgrade est venue rappeler que tout peut aller très vite, dans un sens ou dans l’autre.

La malédiction pesant cette saison sur le sport monégasque a encore frappé ! Comme leurs homologues footballeurs, les basketteurs de l’AS Monaco sont incapables d’enchaîner deux bonnes performances. Le constat s’impose après la défaite à domicile hier face au Partizan Belgrade (68-71), une semaine après la prometteuse victoire obtenue face à cette même équipe. Mal rentrés dans le match, les Monégasques se sont accrochés avant de sombrer au retour des vestiaires. Avec 27 points marqués, 12 rebonds offensifs concédés et des shoots à trois points répétés et mal maîtrisés (6/27), la deuxième mi-temps de l’ASM a été en tout point catastrophique.

L’ASM arrache le goal-average particulier : ouf !

Seul motif de satisfaction, l’équipe est parvenue à arracher le goal-average particulier. Soit un petit point de plus au classement qui pourrait avoir son importance pour la qualification en quart de finale. La Roca Team peut remercier Paul Lacombe, encore au-dessus du lot (23 points, 7 rebonds, 4 passes décisives), et Sergii Gladyr qui a endossé le rôle du sauveur. Alors que son équipe était menée de 9 points à deux minutes de la fin (59-68), notamment à cause d’un intenable Alex Renfroe (20 points, 6 rebonds), la dernière recrue monégasque a provoqué une faute à 4 secondes du buzzer et a converti lui-même les trois lancers francs permettant ainsi de limiter l’ampleur de la défaite.

« Ce que je préfère retenir ce soir, c’est qu’en gardant le goal-average, nous avons toujours notre destin en mains. Nous ne dépendons pas des autres et c’est le plus important », soulignait ainsi Oleksiy Yefimov, le directeur général de Monaco, après la rencontre.

Malgré une belle phase aller de Top 16 (2 victoires en 3 matchs), cette défaite n’en complique pas moins la tâche de Monaco pour la suite de la compétition. Les hommes de Sasa Filipovski ont presque l’obligation de battre l’Alba Berlin à domicile, la semaine prochaine, avant leur dernier déplacement, à Vilnius. Les Allemands, vainqueurs des Lituaniens (87-85) hier soir, ont pris seuls la tête du groupe.