Monaco a la réputation bien méritée d’être l’un des endroits les plus sûrs et les plus paisibles de la planète. Alors que la Principauté doit encore rattraper l’Islande pour se hisser au premier rang des endroits les plus sûrs au monde, les derniers chiffres de la Direction de la Sûreté Publique de Monaco montrent que les taux de criminalité poursuivent leur tendance à la baisse.

 

Baisse des cambriolages et des pickpockets

Présentant les statistiques de l’année lors du rassemblement annuel de la Direction de la Sûreté Publique, Conseiller de Gouvernement-Ministre de l’Intérieur Patrice Cellario a souligné qu’entre 2016 et 2019, la délinquance générale a baissé de 16% et la délinquance de voie publique de 52%. Entre 2018 et 2019, la criminalité générale est passée de 936 à 889 affaires et de 121 à 90 affaires de délinquance de voie publique. Les cambriolages ont baissé de 23% et les vols à la tire de 73%.

 

Hausse des délits liés aux transports

L’image est moins rose en matière de transport. Les vols de motos ont augmenté de 20% et les accidents de la circulation dans la Principauté de 25%. Tandis que les délits de conduite en état d’ivresse ont augmenté de 10%. Les Monégasques ont composé le numéro de police 9426 fois en 2019 et les forces de sécurité ont passé 43447 heures sur le terrain. Il y a un agent de police pour 100 habitants à Monaco.

 

S.A.S. le Prince Souverain a notamment a répondu à l’allocution du ministre en déclarant que: « Tout se gagne au quotidien. Ensemble, nous persisterons, dans la vigilance et la rigueur, à conforter la sécurité de ce havre de tranquillité qu’est la Principauté de Monaco » 

 

Projets pour la sécurité

Le Conseiller de Gouvernement-Ministre a présenté les principaux projets pour 2020, notamment la création d’une unité d’interception de drones, l’introduction de nouvelles mesures pour protéger les personnes âgées et vulnérables, et l’ajout d’un nouveau hors-bord pour la police maritime, entre autres. De plus, le Conseiller de Gouvernement-Ministre souhaite créer l’Unité de Préservation du Cadre de Vie (UPCV) composée de 10 agents et chargée de la régulation de la circulation, luttant contre les voitures et les motos bruyantes pour s’assurer que Monaco reste un endroit plus calme pour tous les résidents.