Pour la première fois depuis 1954, le Grand Prix de Formule 1 de Monaco n’aura pas lieu. L’Automobile Club de Monaco (ACM) a informé ce jeudi que la 78e édition du GP de Monaco était annulée en raison de la situation sanitaire et de la pandémie du Coronavirus.

Alors que Liberty Media, propriétaire de la Formule 1, avait annoncé le report du Grand Prix de Monaco, au même titre que les Grands Prix des Pays-Bas et d’Espagne, l’ACM a indiqué, dans un communiqué, que le mythique rendez-vous monégasque serait finalement annulé. L’ACM a également informé que le Grand Prix Historique, prévu du 8 au 10 mai, n’était pas maintenu non plus.

 

« La situation sanitaire dont on ne peut prévoir l’évolution, le manque de visibilité sur les modalités du Championnat du Monde FIA 2020 de Formule 1, l’incertitude de la participation de toutes les écuries, les conséquences des mesures prises par les différents Gouvernements, le confinement, les difficultés transfrontalières pour accéder en Principauté de Monaco, la crainte que les entreprises, à leur corps défendant, ne puissent faire face au montage des installations, la disponibilité des salariés, des bénévoles (plus de 1500), nécessaires à son déroulement, font que la situation n’est plus objectivement maitrisable. En conséquence, eu égard à cette grave situation, c’est avec la plus grande tristesse que le Comité Directeur de l’Automobile Club de Monaco a pris la décision d’annuler le 12e Grand Prix de Monaco Historique (8-10 mai 2020) et le 78e Grand Prix de Monaco de Formule 1 du Championnat du Monde FIA (21-24 mai 2020). À tous les spectateurs, partenaires, aux membres de l’Organisation, le Comité Directeur exprime ses profonds regrets et en aucun cas ne pourra reporter ces deux épreuves… »