Sur les hauteurs du Rocher, le Jardin Exotique de Monaco est le royaume du surréalisme de la nature. Pendant cette période du confinement, aussi irréel comme les plantes exotiques, l’équipe du Jardin a décidé de partager chaque jour jusqu’à sa réouverture les trésors parmi la grande variété de plantes succulentes que le Jardin Exotique abrite. Tout a commencé avec une épiphyte mexicaine.

 

Nous partageons avec vous une sélection de plantes succulentes aux formes les plus extravagantes.

Le Jardin Exotique de Monaco a entamé la parade de cactus et d’autres espèces succulentes avec la Tillandsia ionantha. Cette épiphyte est originaire d’Amérique centrale allant du Mexique jusqu’au Costa Rica.

Les Ariocarpus. Le nom vient du grec ancien « aria » (une espèce de chêne) et « carpos » (fruit), car les fruits de ces plantes ressembles étrangement à des glands.

Melocactus broadwayi. La dégradation de l’habitat naturel aux Caraïbes de cette plante provoque son déclin, ce qui en fait une espèce protégée.

Pereskia sacharosa. Cette très grande fleur rose-pourpre est nommée en l’honneur de l’astronome français Nicolas Claude Fabri de Peiresc.

Echeveria leucotricha. De mars à mai cet arbrisseau présente des fleurs en forme de tube de couleur rouge-pourpre.

Ouvert au public en février 1933 et enrichie dès le milieu des année 60 par un centre botanique et une pépinière spécialisée, le Jardin Exotique de Monaco est l’une des attractions touristiques les plus fréquentées de la Principauté.