50 hectares de vignes. Sans aucun doute, l’une des plus petites appellations de France, également la seule dans une agglomération, celle de Nice. Les vins de l’AOP Bellet bénéficient de multiples singularités. Présentation.  

A seulement quelques kilomètres de Monaco, les vins de Bellet, moins connus que leur voisin de l’AOP Côtes de Provence, n’en sont pas moins généreux. Fort d’une situation géographique exceptionnelle, entre mer et montagne, le terroir niçois bénéfice d’un ensoleillement idéal de 2700 heures par an, de pluies nécessaires pour la croissance de la vigne, d’une certaine fraîcheur due à l’altitude et de vents favorables. Bref, tout est réuni dans cette appellation pour des vins blancs, rosés et rouges de qualité.

Des vignerons ancrés dans leur terroir

Des vins obtenus par ailleurs grâce à des cépages majoritairement locaux. Ainsi, pour le rouge et le rosé, l’AOP Bellet autorise des cépages comme la folle noire (à cause de son rendement capricieux d’un millésime à l’autre), le braquet (également le nom d’une famille de vignerons du terroir), et les classiques grenache et cinsault. Pour les vins blancs, le très méditerranéen rolle est utilisé dans 80 à 90% des assemblages avec le chardonnay. 

Le tout maitrisé par des vignerons ancrés dans leur terroir et tous très attachés à une agriculture raisonnée, la plupart sont d’ailleurs certifiés bio ou en conversion. Ainsi, l’appellation de 50 hectares ne compte aujourd’hui que 9 producteurs, qui ont tous à cœur de protéger leurs terres, mais également l’histoire de cette appellation d’origine contrôlée.

Château de Bellet Vins de Nice

Château de Bellet

Clos St Vincent vignes

Clos St Vincent

Une très vieille tradition qui remonte aux Grecs

Car les vignes de Bellet ont été, comme tous les vignobles de la région, plantées avec les Grecs. Ce sont eux qui au Ve siècle avant J.-C. ont créé le comptoir de Nikaïa, avant que l’Empire romain ne s’installe dans la région et n’y développe la viticulture. Il faudra attendre le XVIe siècle après J.-C. pour que le premier domaine, le domaine de Bellet, voit le jour. Au début du XIXe siècle, le vignoble est alors plus prospère que jamais, avec 1000 hectares de vignes. Mais plusieurs fléaux s’abattent ensuite, comme l’invasion du phylloxéra, maladie qui a détruit toutes les régions françaises. Les vignerons niçois s’attachent alors à reconstruire leur terroir, tant et si bien qu’en 1941 est officiellement proclamée l’AOP Bellet.  

Des vins locaux emblématiques

Aujourd’hui, on y trouve des vins blancs très aromatiques sur des notes d’agrumes, des rosés sur la fraîcheur, et des rouges équilibrés. Des vins élégants, qui sont pourtant encore méconnus, souffrant sans doute de la concurrence avec ceux de l’AOP Côtes de Provence.

A l’ombre du voisin provençal, le vignoble de Nice, dominant la Baie des Anges, protégé par les célèbres trois collines, aux pieds des Alpes, offre pourtant des vins locaux emblématiques. 120 000 bouteilles sont ainsi produites chaque année.

Liste des vignerons de Bellet

Par Claire Guillou