Ce 18 juin, les habitants de Maranello, en Italie, ont eu la surprise de se réveiller sous le ronronnement du moteur V6 hybride de la Ferrari SF1000, pilotée par Charles Leclerc.

Le championnat 2020 de Formule 1 arrive à grands pas. Pour marquer le coup, Ferrari a réservé une surprise de taille aux habitants de Maranello, berceau de la marque au cheval cabré. Après trois mois et demi d’attente, Charles Leclerc a pu de nouveau conduire sa monoplace dans les rues de la ville, au petit matin.

Prêt à retourner sur la piste

« C’était très excitant de retourner dans la voiture aujourd’hui, surtout sur une route aussi spéciale. Être de nouveau dans le cockpit, c’est comme rentrer à la maison. C’est une façon originale de dire que nous sommes prêts pour notre retour sur les pistes. Je n’ai qu’une hâte à présent, piloter la SF1000 en Autriche », a déclaré le jeune espoir monégasque.

Avant de passer aux choses sérieuses, lui et son coéquipier Sebastian Vettel seront de retour sur la piste à l’occasion d’essais privés. Ces derniers ont déjà débuté chez les écuries concurrentes Mercedes AMG, Renault, McLaren, AlphaTauri mais aussi Racing Point. La saison débutera officiellement le 5 juillet sur le Red Bull Ring à Spielberg, en Autriche.