Pour lutter contre ce phénomène et sensibiliser sur les risques de noyade, la Fondation de la Princesse Charlène a lancé sa nouvelle campagne digitale #drowningprevention.

La saison estivale rime souvent avec baisse de la vigilance et augmentation des noyades. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, plus de 320 000 personnes en sont victimes chaque année dans le monde. En France, cela concerne environ 1 000 personnes par an. Parmi les principales victimes, les enfants de moins de cinq ans mais aussi les jeunes de moins de 25 ans.

Des ambassadeurs célèbres portent le message de la Princesse

Cette année encore, une campagne digitale #drowningprevention a été lancée afin de sensibiliser l’opinion publique à la prévention de la noyade, par le biais de messages diffusés tout l’été. Depuis sa création, la Fondation Princesse Charlène de Monaco est très engagée dans la lutte contre la noyade, notamment par le biais de programmes comme « Learn to Swim » et « Water Safety ».

Pour l’aider dans cette mission, la Princesse Charlène s’est entourée d’ambassadeurs de renom, parmi lesquels Pierre Frolla, recordman du monde en apnée et Yannick Agnel, double champion olympique et triple champion du monde de natation. « Il faut être vigilant, notamment pour les parents qui ont une piscine à la maison, y compris quand les enfants ont commencé à avoir leurs premières leçons de natation », souligne ce dernier à Monaco Info. Les jeunes de moins de 25 ans ne sont pas non plus exempts de précautions. « Ils sont intrépides et n’ont pas peur du danger. Il faut les sensibiliser à ne pas se baigner après avoir mangé un gros repas ou consommé de l’alcool », explique également Pierre Frolla à Radio Monaco.

Depuis 2012, les programmes de la Fondation Princesse Charlène en matière de sécurité aquatique ont été appliqués dans 15 pays et suivis par 60 000 personnes, majoritairement des enfants. Ces programmes seront mis en valeur les 12 et 13 septembre prochain, à l’occasion du « Water Bike Challenge ».