L’AS Monaco a officialisé l’arrivée de James Bunce au poste de directeur de la performance, regroupant les secteurs « développement physique » et « médical ». Un renfort souhaité par le directeur sportif de l’ASM, Paul Mitchell.

Une solide expérience en Angleterre et aux Etats-Unis

À seulement 34 ans, le Britannique peut se targuer d’une grand expérience. Depuis 2017, il occupait les fonctions de directeur du département haute performance de la Fédération américaine de football. James Bunce a notamment supervisé dans ce domaine les 21 sélections nationales du pays, dont l’équipe féminine lors de la Coupe du monde féminine en France en 2019. Diplômé en « Sport Science » à l’Université de Portsmouth, Bunce a débuté à Southampton F.C. en 2007, en charge de la préparation physique de l’Academy avant d’être promu responsable du développement athlétique du club.

À l’origine du concept « bio-banding »

Recruté par la Premier League en 2014 suite à la création d’un concept innovant, « bio-banding », qui consiste à regrouper et former les jeunes joueurs en fonction de leur maturité biologique plutôt que de leur âge, James Bunce a été responsable de la performance élite de la Premier League, participant au développement et au transfert de compétence au sein des clubs de la ligue anglaise. L’objectif ? L’accompagnement dans la gestion de la performance, l’analyse de données ainsi que le suivi médical, nutritionnel et psychologique des joueurs. « Je suis très heureux et enthousiaste à l’idée de rejoindre un club tourné vers la performance et l’innovation pour relever les défis du football moderne, s’est-il félicité à son arrivée sur le Rocher. Ma motivation est d’autant plus forte que mon arrivée intervient au moment où le club se dote d’un Centre de Performance ultra-moderne, qui contribuera assurément à atteindre un très haut niveau d’exigence et d’efficacité dans la préparation et la performance des joueurs au quotidien. »

Un rôle bien précis à l’AS Monaco

En charge des départements développement athlétique et médical de l’ASM, mais également du Cercles Bruges, le Britannique travaillera sous la direction du directeur sportif Paul Mitchell et veillera à la prévention et la réduction du risque de blessure, le suivi de la préparation physique, la performance, le médical, la nutrition et la psychologie. « À travers l’arrivée de James, l’objectif est d’apporter à notre structure l’intelligence et l’expertise nécessaires pour se développer et défier les meilleurs en matière de performance athlétique, confiait Paul Mitchell. Nous voulons fournir les conditions nécessaires pour être performant sur et en dehors du terrain en utilisant les dernières technologies et les meilleures pratiques du sport de haut niveau. Tout ce travail nous permettra d’optimiser la préparation sportive et extra-sportive des joueurs pour répondre aux exigences toujours croissantes du jeu. » Oleg Petrov, vice-président de l’AS Monaco : « Cette arrivée au sein de la direction sportive, sous l’impulsion de Paul, marque cette volonté et s’inscrit dans la perspective de la livraison du Centre de performance, en 2021, qui sera l’un des plus modernes d’Europe. »