Le 19 octobre dernier a eu lieu le lancement officiel des manifestations de commémorations en l’honneur du Prince Albert Ier. Des manifestations seront régulièrement organisées jusqu’à la fin 2022.

Le Comité Albert Ier-2022 a lancé les commémorations du centenaire de la disparition du Prince Albert Ier, en présence de son arrière-arrière-petit-fils le Prince Albert II. La manifestation, qui a eu lieu au lycée Albert Ier, a débuté par la découverte de la bande-annonce d’un film sur le centenaire réalisé par l’Institut Audiovisuel de Monaco. Le programme des commémorations a ensuite été annoncé : ces dernières rythmeront les deux prochaines années jusqu’à la fin 2022. Le comité a également présenté son site internet, portail documentaire sur la vie et l’œuvre du « Prince savant ».

Le Prince Albert Ier, un dreyfusard convaincu

Une conférence sur l’affaire Dreyfus a été tenue en soirée par Vincent Duclert, historien et professeur d’université. Le Prince Albert Ier est en effet connu pour avoir publiquement soutenu le capitaine Louis Dreyfus, accusé de trahison. Il tente en 1897 de convaincre le président français Félix Faure de son innocence et écrit en 1898 à Émile Zola, après la publication de « J’accuse ». Un an plus tard, il publie lui-même une lettre ouverte dans Le Figaro et écrit directement à Louis Dreyfus.

Un peu plus tôt dans la journée, un hommage a été rendu à l’écrivain et philosophe Armand Lunel. Après des études exemplaires, il a été nommé professeur de philosophie au Lycée de Monaco par le Prince Albert Ier. Il a obtenu le premier prix Renaudot en 1926, pour son roman Nicolo-Peccavi ou l’Affaire Dreyfus à Carpentras. Une plaque commémorative a été inaugurée et la salle polyvalente du lycée Albert Ier a été baptisée en son nom.