Menés de deux buts à la mi-temps, les Monégasques sont allés chercher la victoire face au Paris Saint-Germain (3-2), ce vendredi soir, au terme d’une deuxième période magnifique marquée par les prouesses du duo Volland-Fabregas. Au lendemain de la fête nationale, le Prince Albert II et Dmitri Rybolovlev, tous les deux présents au Louis II, ont savouré ce succès de prestige.  

Même dans leurs rêves les plus fous, ils n’auraient pas imaginé pareil scénario. Et pourtant. Menés deux à zéro, au bord du gouffre, proches de revivre le douloureux scénario de la défaite à Lyon, les Monégasques n’ont jamais abandonné. Cette équipe semble avoir des ressources insoupçonnées et un état d’esprit irréprochable. Et c’est ce qu’elle a réussi à prouver ce vendredi soir au Louis II, en faisant trébucher le Paris Saint-Germain, leader du championnat et qui n’avait plus connu la défaite en Ligue 1 depuis huit rencontres.

Volland, leader et double buteur

Alors que Kylian Mbappé a écœuré son ancien club pour son retour sur le Rocher en inscrivant un doublé en première période (25’, 37’), les hommes de Niko Kovac, encore inspiré dans son coaching à la mi-temps en faisant entrer Caio Henrique et Cesc Fabregas, sont revenus avec de meilleures intentions au retour des vestiaires pour inverser la tendance au terme d’un deuxième acte à sens unique. En leader, Kevin Volland a d’abord réduit la marque (51’, 1-2), avant de s’offrir le doublé sur une nouvelle réalisation de renard des surfaces suite à un service parfait de Cesc Fabregas (66’, 2-2).

Fabregas, entrée remarquée

Éblouissant, le milieu de terrain espagnol a changé le visage de l’ASM dès son entrée en jeu à la pause, grâce à sa science du jeu et son sens de la passe, qui l’ont conduit à se muer en véritable héros. En transformant un pénalty obtenu par Volland, encore lui, sur une faute d’Abdou Diallo (84’, 3-2), Fabregas a offert une troisième victoire consécutive à l’AS Monaco. Un succès qui propulse Monaco à la deuxième place du championnat, en attendant les autres rencontres de cette onzième journée de Ligue 1.