Le 29 janvier 2021, Catherine Fautrier-Rousseau a remis au Roi d’Espagne Felipe VI ses Lettres de Créance l’accréditant ainsi en qualité d’ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire auprès de lui.

La cérémonie officielle s’est déroulée au Palais Royal suivie d’un entretien privé en présence du Roi et de la Ministre des Affaires Etrangères, de l’Union Européenne et de la Coopération, Madame Arancha Gonzales Laya.

>> À LIRE AUSSI : La Famille Princière a embrasé la barque de Sainte Dévote

L’objet des discussions lors de cet entretien ? Différents sujets à l’image de la situation et les conséquences liées à la crise sanitaire pour les deux pays. S’ajoute à cela la thématique de l’environnement avec les défis à relever pour les générations futures, ainsi que les collaborations sur ces points pouvant être menées entre Monaco et l’Espagne.

Une alliance qui ne date pas d’hier

Très sensible aux impacts de la pollution sur les écosystèmes, ainsi que sur les populations en milieu urbain, Le Roi Felipe VI, a abordé les questions liées à la transition énergétique. Il en a profité pour souligner l’expertise que la Principauté pouvait apporter à l’Espagne dans ce domaine.

Travel Club Monaco

>> À LIRE AUSSI : « La première princesse américaine de Monaco » : vie et légende d’Alice Heine

De plus, les intérêts communs autour de la protection de la Méditerranée ont été soulevés. Un point qui a permis à l’Ambassadeur d’évoquer les commémorations en 2022 du centenaire de la mort du Prince Albert Ier et les liens d’amitié qu’il a entretenus avec la Couronne d’Espagne pendant son règne. Par ailleurs, l’ambassadeur a assuré de son engagement à développer et renforcer les liens entre Monaco et l’Espagne.