Comme le veut la tradition monégasque, le couple princier et leurs enfants ont embrasé, mardi soir, la barque de Sainte-Dévote.

Comme chaque 27 janvier à Monaco, les Monégasques fêtent Dévote, leur sainte patronne. Et comme tous les ans, les célébrations commencent la veille, une fois que la nuit est tombée. D’abord, les reliques de la sainte arrivent par la mer, puis sont bénies devant l’église Sainte-Dévote. Comme les deux années précédentes, le Prince Jacques et la Princesse Gabriella ont porté les flambeaux jusqu’à la barque.

Cet embrasement rappelle l’embarcation fragile qui se serait échouée, il y a environ 1 700 ans à Monaco. Dans cette barque aurait été déposé le corps d’une jeune sainte qui avait été persécutée en Corse.

Une célébration sous Covid-19

Comme beaucoup d’événements Monégasques, les célébrations de la Sainte-Dévote ont été bousculé par le contexte sanitaire actuel. Pas de rassemblement populaire, pas de feu d’artifice ni de clou porte-bonheur récupérés dans les cendres pour cette année. Le Prince Albert II, la Princesse Charlène, ainsi que le public, ont suivi la cérémonie sur un écran géant sur le quai Albert 1er, avant d’être rejoints par les jumeaux. En cette année particulière, l’embrasement de la barque a mis plus de temps que d’ordinaire.