Dur de prévoir quoi que ce soit en ces temps d’épidémie. Qu’il s’agisse d’une cérémonie de remise des diplômes, d’un mariage ou d’un rendez-vous grand public, dès qu’il est question de réunir du monde la Covid-19 sème le trouble.

Les événements vont de rebond en rebond en Principauté. Après le report du salon automobile Top Marques à septembre 2021, les mauvaises surprises continuent. Compte tenu de propagation du virus et en absence de visibilité, Monaco Mediax a interrompu l’organisation de Sportel Winter, qui devait se tenir à Monaco du 22 au 24 février 2021.

Même si l’arrivée du vaccin est porteuse d’espoir pour l’avenir, il demeure impossible pour les professionnels de l’industrie du sport de voyager et de se rencontrer. Néanmoins, « Sportel Monaco sera de retour du 5 au 7 octobre pour réunir l’ensemble de la communauté sport business afin de reconstruire et relancer l’industrie. »

Lorsque j’ai reporté Sportel Monaco à février 2021, j’étais plutôt optimiste mais aujourd’hui je dois me rendre à l’évidence. Nous ne pouvons pas organiser un événement international dans le contexte actuel.

Laurent Puons, Vice-Président Délégué de Monaco Mediax

Les événements phares du printemps en ligne de mire

Néanmoins, il y a lieu de constater que certaines programmations culturelles restent inchangées. C’est le cas du Festival Printemps des Arts de Monte-Carlo prévu du 11 mars au 11 avril, sous la présidence de la Princesse de Hanovre. Idem pour les Rolex Monte-Carlo Masters maintenus du 10 au 18 avril et pour le salon artmonte-carlo qui devrait se tenir du 29 avril au 2 mai.

Si les organisateurs portent en eux l’espoir de jours propices aux réunions, certains prévoient toute éventualité. L’Automobile Club de Monaco en est le parfait exemple. Sur son site, il assure même le remboursement des inscriptions aux concurrents du 24e Rallye Monte-Carlo Historique (30 janvier – 3 février), en cas d’annulation.

Travel Club Monaco