Publicité »
Publicité »
Brève

Coupe de France : Les mots de Niko Kovac et Stevan Jovetic avant Nice/Monaco

Niko-Kovac-AS-Monaco
AS Monaco

Alors que l’AS Monaco s’apprĂŞte Ă  se dĂ©placer sur la pelouse de l’OGC Nice, ce lundi (21h) Ă  l’occasion des seizièmes de finale de la Coupe de France, Niko Kovac et Stevan Jovetic se sont exprimĂ©s en confĂ©rence de presse. Extraits.

Niko Kovac, entraîneur de l’AS Monaco :

Publicité

« En tant qu’entraĂ®neur, j’ai rĂ©ussi Ă  aller en finale trois ans d’affilĂ©e en Coupe d’Allemagne. J’aime cette compĂ©tition, je crois que la Coupe de France est d’ailleurs très populaire en France. J’ai vraiment envie d’aller plus loin dans cette compĂ©tition. Nous allons jouer Ă  fond la qualification face Ă  Nice. C’est un derby et ce sont des rencontres excitantes Ă  jouer. J’attends une rĂ©action de mes joueurs (après la dĂ©faite Ă  Strasbourg).

>> À LIRE AUSSI : Stevan Jovetic doit-il terminer la saison dans la peau d’un titulaire ?

Jovetic ? Il montre de très belles choses quand il rentre. Il a une attitude très positive. En tant qu’attaquant, il veut marquer, comme c’est le cas pour tous nos joueurs offensifs. Il donne aussi beaucoup dĂ©fensivement pour aider l’équipe. Je sais qu’il veut jouer davantage, mĂŞme si Wissam (Ben Yedder) et Kevin (Volland) sont très performants. Il a une très bonne attitude, je suis content. »

Stevan Jovetic, attaquant de l’AS Monaco :

« L’OGC Nice est une très bonne équipe, ils nous ont posé des problèmes lors du dernier match au Stade Louis-II. Ils ont connu quelques résultats négatifs, mais ils ont gagné leurs deux derniers matchs en Ligue 1. Nous sommes préparés. Le derby est un match différent des autres. J’espère qu’on va ramener la victoire. J’ai connu ça aussi à Manchester, à Milan, à Séville, ça me galvanise et j’ai l’habitude de ce type de rencontre.

>> À LIRE AUSSI : Les notes des joueurs de l’AS Monaco face à Strasbourg

Même si je joue cinq minutes, je me donne toujours à 100%. Je cherche à faire la différence. Je voudrais obtenir cette place dans le onze de départ, mais pour cela, il faut l’accepter et travailler pour la mériter. Ce n’est pas frustrant, il faut juste accepter la situation. Je cherche à bien faire. Tout le monde voudrait commencer titulaire, c’est normal. Mon avenir ? Je me sens bien à Monaco. »