Cette saison, il n’y aura plus de champagne sur les podiums des Grand Prix de Formule 1. Le promoteur de la F1 a annoncé avoir trouvé un accord avec une marque de vin effervescent, un prosecco répondant au nom de « Ferrari ».

C’est une longue tradition qui prend fin. Alors que la saison de 2021 de Formule 1 s’apprête à reprendre ses droits d’ici trois semaines à Bahreïn pour le premier Grand Prix de la saison, le futur vainqueur de la course ne célèbrera pas sa victoire avec du champagne mais avec… une bouteille de vin effervescent !

Une tradition lancée en 1967

En effet, le promoteur de la F1 a signé un accord avec le viticulteur italien prénommé « Ferrari », pour que les podiums des Grand Prix soient célébrés avec ce prosecco, en lieu et place du champagne Carbone de la Maison Devavry. La fin d’une aventure de trois ans, alors que la Maison Devavry avait déjà succédé à Mumm et Moët & Chandon.

>> À LIRE AUSSI : Le Grand Prix de Monaco en pleine installation

Un changement radical, qui met fin à une longue tradition qui remontait à 1967. Une idée qui avait vu le jour lors d’un Grand Prix de France, à Reims, le 2 juillet 1950, grâce à l’idée de deux cousins producteurs de champagne : Paul Chandon Moët et Frédéric Chandon de Brailles. Une époque où les pilotes n’hésitaient pas à boire plutôt que disperser le champagne, à l’image de la légende Juan Manuel Fangio, le premier à l’avoir fait en 1950.