Opposée au Buducnost Podgorica cette semaine, la Roca Team attaque son quart de finale de l’EuroCup, ce mardi 23 mars (18 heures), avec l’envie de décrocher un ticket historique pour le tour suivant. Finaliste de la Basketball Champions League en 2018, l’AS Monaco rêve d’un premier graal européen.

Une Roca Team indestructible avec 10 victoires de suite en Jeep Élite et une domination princière en EuroCup. Vous ne vous y trompez pas : l’AS Monaco réalise un début de saison à la hauteur de ses ambitions. Invaincue depuis le 26 janvier dernier, la troupe de Zvezdan Mitrović totalise vingt-deux victoires en vingt-neuf rencontres toutes compétitions confondues. De quoi occuper la place de leader en Jeep Élite (11 victoires – 1 défaite) et surtout d’accéder au Top 8 de l’EuroCup (C2) pour la deuxième année de suite.

Damien Inglis : « Gagner l’EuroCup »

« Être parmi les huit meilleures équipes d’EuroCup n’est pas une surprise pour moi car quand on a commencé la saison, le Top 8 était notre but », se souvient l’entraîneur monténégrin après la victoire monégasque samedi à Cholet (87-76). Après avoir fait forte impression au Top 16 de l’EuroCup (1er, 5 victoires – 1 défaite), le capitaine Dee Bost et ses coéquipiers nourrissent de fortes ambitions sur la scène européenne. « C’est une grosse semaine qui arrive, c’est la semaine la plus importante de la saison, estime Damien Inglis. Il faut prendre les matchs les uns après les autres mais l’objectif est de gagner l’EuroCup. On va se donner les moyens et on va essayer de décrocher au moins une médaille. »

À Monaco, nous avons toujours des guerriers dans l’équipe

Un avis que partage à demi-mot, le directeur exécutif de l’ASM, Oleksiy Yefimov. « À Monaco, nous avons toujours des guerriers dans l’équipe, explique-t-il. Je suis sûr que tous les joueurs vous diront la même chose que Damien (Inglis) mais le staff technique et les dirigeants ne feront jamais une telle déclaration. En tout cas, nous allons travailler dur pour être le plus prêt de cet objectif. »

Mais avant de parler d’un premier titre à l’échelle internationale, les protégés de Gaston-Médecin devront se défaire du Buducnost Podgorica (Monténégro) en quart de finale de la compétition. Ayant l’avantage du terrain, ils recevront les Monténégrins ce mardi à 18 heures, avant de se déplacer vendredi (18 heures) à Ljubljana en Slovénie, et non au Monténégro, en raison des restrictions de déplacement liées à la Covid-19. « Cet avantage n’est pas significatif car les victoires à domicile et à l’extérieur, tant en EuroLeague qu’en EuroCup, sont sensiblement les mêmes », précise l’ancien sélectionneur monténégrin.

Solide comme un roc : l’ASM est la meilleure défense de l’EuroCup

Privée d’Ibrahima Fall Faye et de Branden Frazier en raison de leur non-qualification pour la saison 2020-2021 d’EuroCup, la formation de la Principauté pourra compter sur les retours de Yohan Choupas et de Rob Gray sur les lignes extérieures. « Le Buducnost Podgorica est une équipe très équilibrée et extrêmement polyvalente offensivement, prévient le GM ukrainien de l’ASM. La défense sera la clef. Ça fait peut-être un cliché mais nous avons montré que c’était notre principale arme depuis le début de la saison. »

Mitrovic
Zvezdan Mitrović © Tanguy Bazanté

On est favoris de cette série, c’est à nous d’assumer ce statut

Meilleure défense de Jeep Élite, la Roca Team l’est également en EuroCup, avec 72,4 points encaissés par match. Seuls la Virtus Bologne et le Locomotiv Kuban ont réussi à passer plus de 80 points à Monaco. « On est favoris de cette série, estime l’international français Mathias Lessort. C’est à nous d’assumer ce statut et de faire le travail en prenant le match par le bon bout. On a l’opportunité de faire quelque chose de bien. »

Troisième de la Basketball Champions League en 2017 et finaliste la saison suivante, l’ASM avait déjà atteint les quarts de finale de l’EuroCup la saison dernière mais ce fichu virus avait foutu la saison monégasque en l’air. Cette semaine, le club du président Sergei Dyadechko a l’occasion d’écrire une nouvelle page de son histoire et de faire un pas de plus vers une qualification en EuroLeague (C1).

>> À LIRE AUSSI : À la découverte de Mathias Lessort, pivot de l’AS Monaco Basket

Mais le Buducnost Podgorica possède une force de frappe offensive redoutable avec Justin Cobbs en tête de gondole. « Il a déjà montré ses compétences à maintes reprises, appuie Oleksiy Yefimov. C’est pourquoi la fédération monténégrine a décidé de lui donner un passeport pour participer aux compétitions internationales. » Bourreau de l’ASM en Finale des Playoffs 2018, le meneur monténégrin a été vaincu par Mathias Lessort et l’équipe de France en février dernier. Rebelote dès ce mardi soir pour l’intérieur martiniquais avec la Roca Team ?