La Principauté a récemment été élue au Conseil d’administration d’ONU Femmes par le Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC). Engagé depuis de nombreuses années pour la protection du droit des femmes, Monaco a ainsi rejoint les 41 États membres que compte le Conseil d’administration de cette entité onusienne créée en 2010.

Depuis le mardi 20 avril dernier, Monaco figure parmi les 41 membres du Conseil d’administration d’ONU Femmes, qui régit les activités opérationnelles de cette entité des Nations unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes. Chacun de ses membres est élu pour un mandat de trois ans. Le Conseil d’administration se réunit tout au long de l’année pour examiner le travail que mène ONU Femmes, discuter de ses programmes ou encore superviser les plans financier et les budgets de l’entité onusienne.

Plaider pour la parité et protéger le droit des femmes

Chaque année, la Principauté apporte une contribution volontaire annuelle de 20 000 euros à ONU Femmes et s’engage pour la protection du droit des femmes. Depuis 2015, Monaco compte d’ailleurs parmi les membres fondateurs du Groupe d’amis pour la parité entre les sexes, qui vise à préserver l’équilibre entre hommes et femmes au sein de l’Organisation des Nations Unies, mais également à faire progresser le leadership des femmes. Depuis 2020, la Principauté fait partie du Groupe d’amis contre la violence faite aux femmes, un engagement d’autant plus important que l’actuelle pandémie et les mesures sanitaires pour lutter contre la Covid-19 ont isolé de nombreuses victimes.