Alors qu’il devait s’élancer depuis la pole position, Charles Leclerc ne prendra pas le départ de ce 78e Grand Prix de Monaco. Une immense déception pour le Monégasque. 

L’image est terrible. Charles Leclerc, contraint de saluer ses fans à pied, à quelques minutes du départ du Grand Prix de Monaco. 

>> À LIRE AUSSI : Grand Prix de Monaco : Charles Leclerc peut-il s’offrir un premier podium à domicile ?

Auteur de la pole position samedi au terme d’une séance de qualifications rocambolesque qui l’a vu signer le meilleur temps avant de fracasser sa monoplace dans les rails de sécurité au niveau des virages du Port Hercule, le Monégasque ne s’élancera pas depuis la première position sur la grille. 

Verstappen partira le premier

Après un tour de piste à une heure du départ du Grand Prix, Charles Leclerc a remarqué que sa Ferrari ne répondait pas correctement. Contraint de rentrer aux stands pour un problème technique, vraisemblablement au niveau de sa boîte de vitesse, le Monégasque a compris qu’il ne pourrait honorer son troisième Grand Prix de Monaco en Formule 1. 

Travel Club Monaco

>> À LIRE AUSSI : QUIZZ. Connaissez-vous bien le Grand Prix de Monaco ?

Deuxième des qualifications, Max Verstappen (Red Bull) s’élancera donc le premier, devant Valtteri Bottas (Mercedes) et Carlos Sainz (Ferrari).