Ce dimanche (21h), en cas de victoire sur la pelouse de Lens, l’AS Monaco assurerait sa troisième place, synonyme de retrouvailles avec la Ligue des champions la saison prochaine. À deux jours de ce déplacement crucial dans la course au podium, Guillermo Maripan et Niko Kovac étaient présents en conférence de presse. Extraits.

Guillermo Maripan (défenseur de l’AS Monaco) :

« L’équipe se sent bien. Nous avons encore beaucoup d’énergie avant cette dernière rencontre de la saison. Le groupe vit bien et nous sommes impatients et motivés de disputer ce très grand match face à Lens. La Ligue des champions ? C’est une source de motivation supplémentaire, un rêve pour nous tous. Disputer la Ligue des champions est clairement une étape supplémentaire par rapport à la Ligue Europa, qui reste néanmoins une belle compétition.

>> À LIRE AUSSI : Pas de sixième Coupe de France pour Monaco, battu par le PSG

La finale de la Coupe de France appartient désormais au passé. Nous avons parlé à Axel (Disasi) après la défaite. Ce sont des choses qui arrivent, même aux plus grands. C’est un jeune joueur, avec beaucoup de potentiel. Nous croyons tous en lui. »

Niko Kovac (entraîneur de l’AS Monaco) :

« Je ne pense pas que la finale de mercredi face au Paris Saint-Germain puisse avoir un impact sur le match de dimanche face à Lens. Il y avait de la déception, évidemment, mais nous allons à nouveau disputer une finale. Et celle-là, nous voulons la gagner. Le titre ? Il faudrait un très grand miracle (sourire). Je pense sincèrement que Lille et le PSG vont se battre pour le titre et nous pour la troisième place. Notre ambition est claire.

>> À LIRE AUSSI : Wissam Ben Yedder, sélectionné pour l’Euro avec les Bleus : « Un immense honneur »

« De la fatigue ? Si l’on regarde les données, non. Face à Paris, nous avons parcouru 121 km contre 144 de leurs côtés. Sur ce plan-là, nous sommes la meilleure équipe cette saison. Le bilan ? Nous avons commencé cette saison avec l’ambition de retrouver l’Europe la saison prochaine. Nous avons atteint cet objectif et j’en suis ravi. Quand on regarde la progression de l’équipe, on peut se féliciter de notre travail jusqu’ici. »