Grâce à l’unique réalisation d’Eliot Matazo, l’AS Monaco a décroché une victoire capitale dans la course au podium, ce dimanche après-midi, face au Stade de Reims (0-1). Auteur de son premier but en Ligue 1, le milieu de terrain belge a parfaitement saisi sa chance, alors qu’Axel Disasi s’est montré décisif face à ses anciens coéquipiers. Retrouvez les notes des joueurs de l’AS Monaco face à Reims.

>> À LIRE AUSSI : Ligue 1 : L’AS Monaco ramène un précieux succès de Reims

>> À LIRE AUSSI : ENTRETIEN. Eliot Matazo (AS Monaco) : « Le projet du club m’a immédiatement convaincu »

Benjamin Lecomte (6) : Une bonne lecture devant Dia, suivi d’une belle parade sur une frappe de l’international sénégalais (28’). En première période, le gardien monégasque n’a pas eu grand-chose à effectuer hormis ces deux interventions. En deuxième période, Lecomte s’est imposé devant Cafaro (58’).  

Ruben Aguilar (5) : Serein défensivement dans son couloir droit, l’international français s’est une nouvelle fois beaucoup dépensé, apportant à quelques reprises le surnombre devant. Remplacé par Fodé Ballo-Touré (90’).

Travel Club Monaco

Axel Disasi (7) : Face à ses anciens coéquipiers, le défenseur monégasque s’est montré impérial. De la tête, dans les pieds, Disasi a repoussé les tentatives rémoises à l’image d’une belle intervention sur Cafaro (27’). Remplacé par Djibril Sidibé (64’), auteur d’une énorme entrée avec de nombreuses interventions décisives à la clé.

Guillermo Maripan (6) : Si l’international chilien s’est fait prendre de vitesse en première période période par Dia (28’), pour le reste, Maripan s’est montré serein et souvent bien placé pour contrer les actions rémoises. Un contre décisif du dos sur une frappe de Chavalerin (50’) notamment. Logiquement averti pour une faute sur Touré (89’).

Benoît Badiashile (6) : Solide dans les airs, le défenseur monégasque a manqué de concentration en tout début de match, avant de parfaitement se reprendre, réalisant quelques transversales intéressantes. Badiashile a également contré une frappe de Dia (35’) avant d’écoper d’un carton jaune (39’) pour couvrir une perte de balle de Tchouaméni.

Caio Henrique (6) : Souvent alerté mais mal servi en début de match, l’international brésilien U23 a bien défendu, tout en apportant de la largeur offensivement. Caio Henrique s’est aussi bien battu et a obtenu de nombreuses fautes. Une belle passe profondeur à destination de Ben Yedder (69’) à signaler également.

Youssouf Fofana (6) : De nombreuses interceptions pour prêter main forte à sa défense et une facilité technique toujours précieuse pour ressortir les ballons. Rassurant, Fofana a sécurisé le milieu et aurait pu marquer avec un peu plus de réussite (92’). Mais sa frappe est passée à côté.

Aurélien Tchouaméni (6) : Son pressing haut a gêné les Rémois. Si le l’international français espoir à commis quelques pertes de balles inhabituelles, son abatage et ses récupérations ont fait du bien à l’ASM. Tchouaméni aurait pu se montrer décisif, mais ses deux frappes lourdes (69, 75’) sont passées au-dessus.

Eliot Matazo (7) : Pour sa troisième titularisation en Ligue 1, le Belge a été positionné par Niko Kovac un cran plus haut que ses deux « grands frères ». Plus libre offensivement, Matazo a inscrit son premier but en Ligue 1 (20’) sur une remontée de balle parfaite et un bon travail avec Ben Yedder, passeur décisif. Proche du doublé quelques minutes plus tard, Matazo s’est un peu éteint en seconde période. Remplacé par Gelson Martins (64’).

Kevin Volland (5) : Très peu trouvé en première période, l’international allemand a touché peu de ballons. Son repli défensif a encore soulagé sa défense et son sens du jeu aurait dû se transformer en passe décisive sur une passe à destination de Gelson Martins qui n’en a pas profité pour faire le break en fin de rencontre. Remplacé par Chrislain Matsima (90’).

Wissam Ben Yedder (6) : Peu servi, à l’image de Volland, l’international français s’est montré à l’aise dans les petits espaces, tout en faisant pression sur la défense de Reims. C’est lui qui se décale, fixe et sert parfaitement Matazo pour l’ouverture du score. Remplacé par Aleksandr Golovin (80’).