Six soirées de classique, cinq chefs d’orchestre aux diverses nationalités, un lieu mémorable.

Contrairement à l’année dernière où seulement deux concerts avaient été maintenus, ce sont, cette fois-ci, six dates qui sont retenues pour faire vibrer les invités de la Cour d’honneur du Palais Princier.

Le 15 juillet, Valery Gergiev, le chef d’orchestre russe, ouvrira la première soirée, au clair de lune, par les sons de Debussy et Berlioz.

S’enchaîne le 18 juillet, la baguette du chef d’orchestre monégasque Gianluigi Gelmetti qui dirigera le chœur de l’Orchestre de Paris et nous fera (re)découvrir les plus belles symphonies de Mozart.

Lors de la soirée du 22 juillet, sous la direction du chef d’orchestre tchèque, Tomáš Netopil, les sœurs Katia & Marielle Labèque, toutes deux pianistes, sauront vous faire revivre les musiques de Poulenc et de Smetana.

Thomas Hengelbrock, terminera ainsi le mois de juillet, en interprétant, le 29 de ce mois, les œuvres d’un compositeur avec lequel il partage les mêmes origines allemandes, Mendesssohn. Du Mozart sera aussi joué pour les spectateurs cette soirée-là.

Un mois d’août de classique et de culture

Le chef d’orchestre japonais Kazuki Yamada, reprendra dès le 1er août, en compagnie de Sergey Khachatryan au violon, des airs de compositeurs aux nationalités différentes : le japonais Takemitsu, l’autrichien Schubert et le finlandais Sibelius.

Finalement, on pourra retrouver une nouvelle fois Kazuki Yamada qui dirigera cette dernière soirée du 5 août avec Alexandre Kantorow au piano. Ce sont les airs de Saint-Saëns et de Bizet qui concluront l’événement.

Le 15, 18, 22, 29 juillet et le 1er et 5 août à 21h30

Ouverture de la billetterie le jeudi 17 juin à 10h

Plus d’informations sur le site internet de l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo.