Les fermetures administratives de restaurants se multiplient.

Deux nouveaux restaurants ont écopé d’une fermeture administrative début août. Planet Sushi et La Bionda, qui avait déjà dû fermer en mai dernier, ont été contraint d’interrompre leurs activités pendant quelques jours, après plusieurs avertissements.

Employés de cuisine qui ne portaient pas le masque, contrôles du pass sanitaire négligés… autant de raisons reprochées qui ont mené à une fermeture temporaire. Les autorités considèrent « que de tels manquements, de par leur caractère multiple et répétitif, constituent une méconnaissance grave et caractérisée des dispositions réglementaires édictées dans la lutte contre l’épidémie de COVID-19. »

Des contrôles fréquents

Depuis la mise en place du pass sanitaire, les autorités procèdent à des contrôles fréquents, deux à trois par semaines dans certains quartiers. Les commerces risquent quatre à sept jours de fermeture, comme La Bionda (quatre) et Planet Sushi (sept).

À cause du manque d’employés ou par convictions personnelles, certains restaurateurs peinent à s’y retrouver. Au travers de témoignages, ils nous faisaient part de leurs conditions de travail pendant cette période compliqué.

Travel Club Monaco

>> À LIRE AUSSI : Le pass sanitaire obligatoire pour tous à Monaco