Malgré une nette domination tout au long de la rencontre, les Monégasques ont été éliminés de la Ligue des champions en concédant le match nul (2-2) face au Chakhtior Donetsk. Auteur d’un doublé, Wissam Ben Yedder aurait pu inscrire un troisième but et envoyer Monaco en Ligue des champions, tandis que Djibril Sidibé s’est montré intraitable défensivement. Retrouvez les notes des joueurs de l’AS Monaco.

>> À LIRE AUSSI : Ligue des champions : Cruel scénario pour l’AS Monaco, éliminée en barrage

>> À LIRE AUSSI : Les mots de Niko Kovac et Djibril Sidibé avant Chakhtior Donetsk/AS Monaco

Alexander Nübel (4) : Le jeune portier allemand n’a rien eu à effectuer jusqu’à l’égalisation du Chakhtior par l’intermédiaire de Marlos (74’). Sur le but, Nübel peut mieux faire. Un corner ukrainien dans les gants (95’) en prolongation, avant d’être lobé sur la passe de Mudryk contrée par Aguilar (114’).

Djibril Sidibé (8) : Tout simplement énorme. Après une frappe au-dessus en début de match (16’), le défenseur monégasque a régulièrement défendu en avançant. Son pressing a gêné les attaquants ukrainiens. Auteur d’un énorme retour pour empêcher une frappe (51’), Sidibé a fait parler son expérience pour éteindre Traoré et se montrer intraitable défensivement, coupant toutes les contre-attaques adverses. Remplacé par Ruben Aguilar (98’), après avoir ressenti une douleur à la cuisse durant la prolongation, qui a marqué contre son camp d’un contre malheureux sur une passe en retrait de Mudryk (114’).

Travel Club Monaco

Guillermo Maripan (6) : Moins en vue défensivement que son partenaire de charnière, l’international chilien n’a pas été mis en difficulté si ce n’est sur le but de Marlos (74′). Pas assez tranchant lors des prolongations, Maripan coûte un carton jaune à Badiashile pour passivité en défense, mais rectifie bien le tir d’un tacle glissé musclé (110′).

Benoît Badiashile (7) : Agressif dans le bon sens du terme, le défenseur monégasque a défendu très haut en première période, récupérant de nombreux ballons et lançant de nombreuses offensives monégasques. Sa superbe récupération (18’) est à l’origine de l’ouverture du score, alors que son contre sur Solomon (30’) a permis à Monaco de ne pas concéder une grosse occasion. Badiashile a également trouvé le poteau sur une reprise parfaite sur un coup franc de Golovin (38’). Averti d’un carton jaune en prolongation (107’).

Caio Henrique (6) : L’international brésilien U23 a énormément couru dans son couloir gauche. Appliqué à bien défendre, Caio Henrique s’est aussi montré offensivement, notamment en trouvant parfaitement Wissam Ben Yedder sur le deuxième but monégasque (39‘). Remplacé par Ismail Jakobs (117’).

Aurélien Tchouaméni (7) : Dépité et dévasté par le scénario de l’égalisation à sa sortie, le milieu de terrain monégasque a effectué de nombreux efforts tout au long de la rencontre. Solide et présent à la récupération, Tchouaméni a soulagé sa charnière, tout en étant présent offensivement, avec une frappe au-dessus et un superbe ballon d’un petit par-dessus à destination de Fofana (90’). Remplacé par Axel Disasi (117’).

Youssouf Fofana (6) : Il a étouffé le milieu de terrain ukrainien en première période, en exerçant un pressing haut. Un peu moins présent après la pause, Fofana a bien failli s’offrir une passe décisive en s’arrachant pour remettre un ballon dans les pieds de Volland (90′). Une prestation entachée par ce ballon perdu sur l’action qui entraîne l’égalisation du Chakhtior.

Aleksandr Golovin (7) : Omniprésent, l’international russe a fluidifié le jeu de son équipe. Très actif, Golovin s’est appliqué à bien défendre, tout en obtenant de nombreuses fautes. Juste sur coups de pied arrêtés, celui qui a régulièrement été sifflé par le public ukrainien s’est battu et s’est montré régulièrement dangereux. Averti d’un carton jaune pour une « soi-disant » simulation (72’). Remplacé par Sofiane Diop (76’), auteur d’une frappe détournée (82’).

Gelson Martins (7) : Provocateur en première période, l’ailier portugais a dynamité la rencontre en étant dans toutes les offensives monégasques. Précieux dans le repli, Gelson Martins a fait les efforts et a beaucoup donné pendant soixante-dix minutes. Remplacé par Jean Lucas (70’).   

Kevin Volland (6) : Présent au pressing d’entrée, l’international allemand a mis du cœur à l’ouvrage. Sa frappe détournée par Pyatov provoque l’ouverture du score de Ben Yedder (18’), tandis que sa passe parfaite dans l’intervalle pour ce même Ben Yedder (65’) aurait pu être décisive. Pour le reste, une reprise de volée contrée (67’), une occasion décisive manquée sur un centre de Fofana (90’) et une frappe détournée par Pyatov (90+3’). Emprunté physiquement en prolongation.  

Wissam Ben Yedder (7) : Auteur d’un doublé (18’, 39’), l’international français a fait preuve de sang-froid à deux reprises, tout en prêtant main-forte dans la récupération. Mais Ben Yedder a aussi manqué par deux fois l’opportunité de « tuer » la rencontre en s’offrant un triplé. L’attaquant monégasque a vu son ballon piqué passer à côté (45+1’) avant de perdre son duel seul face à Pyatov (65’). Remplacé par Wilson Isidor (76’).