Depuis hier 13 septembre, le terminal 1 de l’Aéroport de Nice-Côte-d’Azur a de nouveau cessé d’accueillir des voyageurs en partance.

L’embellie n’aura été que de courte durée. L’Aéroport de Nice-Côte-d’Azur a annoncé jeudi 9 septembre sur Twitter que le terminal 1 fermerait ses portes le 13 septembre. Ce dernier avait rouvert temporairement cet été afin de gérer le trafic engendré par les vacanciers.

L’Aéroport de Nice-Côte-d’Azur a précisé que les compagnies British Airways, El Al, Iberia, Iberia Express, Nouvelair, Royal Air Maroc, Turkish airlines, Vueling allaient être transférées au terminal 2.

Pas de panique pour ceux qui désirent prendre le large à la Toussaint ou à Noël : vous pouvez toujours vous envoler vers Dubaï, Istanbul, Barcelone, Moscou, Londres, Copenhague… Au total, 61 destinations dans le monde entier sont accessibles depuis Nice.

Un bilan en dents de scie

Il faut dire que l’Aéroport de Nice-Côte-d’Azur connaît des temps difficiles depuis le début de la pandémie de COVID-19. Le bilan de l’activité en 2020 a révélé une baisse du nombre de passagers de l’ordre de 50,9 % pour les vols domestiques et de 77,7 % pour les vols internationaux.

Travel Club Monaco

De fait, l’aéroport a encaissé une perte de chiffre d’affaires de 55 %. Cela n’a toutefois pas empêché les gestionnaires de continuer leur transition écologique et de persister à assurer leurs missions de Service Public.