Le projet de métro entre Nice-Riquier et Monaco semble être au point mort, à la déception de ceux qui étaient emballés par le futur chantier.

L’idée était née en octobre 2020, à la suite de la déclaration de Marie-Pierre Gramaglia, conseillère-ministre pour l’Équipement, l’environnement et l’urbanisme. Celle-ci avait annoncé avec fierté l’établissement prochain d’une ligne de métro entre Nice-Est et Monaco, afin de faciliter les déplacements professionnels des résidents dans les deux sens. L’objectif était notamment de désengorger les routes entre les deux cités, toujours bondées matin et soir en semaine.

Un projet tué dans l’œuf ?

Malheureusement, le projet semble être au point mort… La remplaçante de Marie-Pierre Gramaglia, Céline Caron-Dagioni, ne paraît pas aussi emballée par l’idée d’une ligne de métro automatique. “Ce projet n’est pas à un stade avancé”, ont déclaré les services du Rocher et du Département de l’Équipement, de l’environnement et de l’urbanisme (DEEU) jeudi 9 septembre à Nice Presse. Le chantier de navette maritime entre Nice et Cap d’Ail a également été repoussé à une date plus éloignée. Cependant, peut-être les travailleurs Nice-Monaco seront-ils satisfaits d’apprendre la création prochaine d’une liaison cyclable entre les deux villes. L’idéal pour pratiquer une activité physique et s’aérer l’esprit chaque matin !