Le jardinier Guillaume Campiollo nous a ouvert les portes de la Roseraie et a partagé avec nous son quotidien.

C’est parmi les superbes fleurs de la Roseraie Princesse Grace que Guillaume Campiollo, en poste à la Roseraie depuis trois ans, a accueilli Monaco Tribune. Défleurissement, désherbage, traitement, changement de massif… Chaque jour, il prend soin des plantes, en ôtant notamment des mauvaises herbes appelées « cyperus », qui poussent du mois de mai au mois de novembre.

La particularité de cette Roseraie ? Son label Ecocert, qui atteste de l’utilisation exclusive de traitements biologiques au sein de la Roseraie. L’eau de pluie est également récoltée grâce à un système de caniveaux, pour assurer l’arrosage des plantes.

Titulaire d’un CAP Jardin Espaces Verts, Guillaume Campiollo a surtout beaucoup appris sur le terrain. Fier de travailler pour son pays et de l’embellir, il encourage tous les apprentis jardiniers : « c’est un beau métier, on est à l’extérieur, on a tout pour être bien. Il faut foncer ! »