Le 27 décembre, le Gouvernement a annoncé une série de nouvelles mesures destinées à lutter contre la reprise de la pandémie de Covid-19. 

Pourra-t-on fêter le réveillon du Nouvel An ? À quelques jours du 31 décembre, le Gouvernement a répondu à la question qui était sur toutes les lèvres lors d’un point sur la situation sanitaire. Des mesures plus strictes ont été annoncées afin d’enrayer la brusque augmentation des cas positifs

Oui, le réveillon du Nouvel An pourra se tenir presque normalement. Toutefois, la fête traditionnelle sur la Place du Casino n’aura pas lieu : les rassemblements de plus de 10 personnes et la consommation d’alcool sur la voie publique sont prohibés. 

Les restaurants et les bars proposant une soirée du Nouvel An devront cesser l’animation musicale à 1 heure du matin. Pas de karaoké, pas de danse et pas de consommation d’alcool debout pour les fêtards.

Et pour la rentrée après les fêtes ?

Les élèves retrouveront bien le chemin de l’école le 3 janvier 2022. Cependant, ils seront invités (sur la base du volontariat et de l’accord des parents) à utiliser un autotest fourni gratuitement. Les professeurs et membres du personnel des écoles sont aussi concernés.

À partir du 10 janvier prochain, le pass sanitaire sera étendu aux employés et aux clients de trois nouveaux secteurs d’activité : l’esthétique (salons de coiffure, salons de beauté, salons de tatouage…), les salles de sport et les entreprises du BTP. De plus, 50 000 autotests ont été commandés pour les salariés du secteur privé.