Au terme d’un Grand Prix épique, qui a vu Max Verstappen (Red Bull) décrocher son tout premier titre de champion du monde, Charles Leclerc semblait déçu par cette dernière course. Le pilote monégasque espérait mieux.

C’est une dernière course compliquée qu’a vécu Charles Leclerc (Ferrari) ce dimanche à Abu Dhabi. Parti depuis la septième place sur la grille, le Monégasque a finalement terminé dixième, pendant que son coéquipier Carlos Sainz (Ferrari) s’est invité sur la troisième marche du podium, derrière l’intouchable duo Max Verstappen (Red Bull), Lewis Hamilton (Mercedes).

>> À LIRE AUSSI : F1 : Charles Leclerc, Carlos Sainz Jr, qui terminera devant à l’issue de la saison ?

« Je ne suis pas content, c’est clair et net, a-t-il pesté à l’arrivée. On a essayé de faire un coup avec la première voiture de sécurité virtuelle, pour des mediums neufs mais j’ai finalement eu plus de mal avec ces pneus. On a fait une mauvaise course. » Avec cette dixième place finale, Charles Leclerc a perdu gros au championnat du monde des pilotes.

Au championnat du monde, Leclerc perd gros

Cinquième avant ce Grand Prix, le pilote de la Scuderia Ferrari a vu Lando Norris (6e) et Carlos Sainz (5e) lui repasser devant. Leclerc termine donc cette saison à la 7e place (159 points), à 1 point du Britannique et à 4,5 points de son coéquipier. « Bravo à Carlos pour le podium, il a fait un excellent job comme pendant toute la saison. J’espère que l’an prochain on aura une meilleure voiture, pour tous les deux se battre un peu plus haut. »

>> À LIRE AUSSI : Formule 1 : La malchance s’abat-elle sur Charles Leclerc cette saison ?

Une saison 2021 qui s’est achevée par le sacre de Max Verstappen, son tout premier titre de champion du monde, dans une course mouvementée, qui a vu le Néerlandais s’imposer dans le dernier tour de la course après un ultime dépassement sur Lewis Hamilton. La saison 2022 s’annonce passionnante, entre la revanche entre les deux hommes et une Scuderia Ferrari qui compte bien jouer à nouveau les premiers rôles avec Carlos Sainz et bien évidemment Charles Leclerc.