Publicité »
Brève

Coupe de France : L’AS Monaco assure sa place en huitièmes de finale

AS Monaco
AS Monaco

L’AS Monaco s’est qualifiée pour les 8e de finale de la Coupe de France en venant à bout ce dimanche soir de Quevilly-Rouen (1-3).

Le match : 1-3

Pour le premier match de l’après Kovac, l’AS Monaco s’est imposée sans trembler face à Quevilly-Rouen, pensionnaire de Ligue 2. Les coéquipiers de Wissam Ben Yedder ont assuré l’essentiel en première période grâce à l’international français, buteur sur penalty (0-1, 33′).

Publicité

Kevin Volland a ensuite permis aux siens de faire le break en marquant sur une passe de Wissam Ben Yedder (37′, 0-2), confirmant le retour en forme de l’incroyable duo « Yederland ». Si Kalidou Sidibé a permis à Quevilly-Rouen d’y croire en réduisant le score juste avant la pause (1-2, 43′), les Monégasques ont inscrit un troisième but par l’intermédiaire de Kevin Volland, sur une nouvelle offrande de Wissam Ben Yedder qu’il a conclu en frappant du gauche (58′, 1-3). Une troisième victoire consécutive pour le club du Rocher, qui se déplacera à Nantes le week-end prochain en championnat.

La perf’ : Ben Yedder-Volland, ça devient (très) sérieux

Avec deux buts pour Kevin Volland et un but et deux passes décisives pour Wissam Ben Yedder, les deux attaquants monégasques ont une nouvelle fois confirmé qu’ils étaient bien de retour au premier plan, comme la saison dernière. Et prêts à porter l’AS Monaco. C’est simple, lors des cinq derniers matchs, Volland et Ben Yedder ont marqué tous les buts de l’AS Monaco (8 réalisations). Une efficacité redoutable des deux internationaux, qui ont pu montrer toute l’étendue de leur talent.

Publicité »

La stat’ : 3

Comme le nombre de joueurs qui ont fait leur première apparition cette saison sous le maillot de l’AS Monaco. Il s’agit des jeunes Yllan Okou (19 ans), Maghnes Akliouche (19 ans) et Soungoutou Magassa (18 ans). Au total, ce sont neuf joueurs formés à l’Academy, dont huit membres de la N2, qui ont fait le déplacement en Normandie. Le onze de départ, lui, était de seulement de 22,9 ans de moyenne d’âge.

La phrase : « Un visage sérieux et appliqué »

Ruben Aguilar : « Nous avions bien intégré ce que le coach voulait mettre en place, et ce soir nous avons montré un visage sérieux et solidaire. Même face à une formation de Ligue 2, nous avons fait du bon travail. »

LIRE AUSSI : AS Monaco : Que retenir de 2021, qu’attendre de 2022, bilan et perspectives

Publicité »