L’AS Monaco a été éliminée aux portes de la finale en s’inclinant face au FC Nantes à l’issue de la séance de tirs au but (2-2, 4-2 TAB).

Le match : 2-2

C’est un scénario cruel, une élimination douloureuse, alors que l’AS Monaco visait une deuxième qualification consécutive en finale de la Coupe de France. Face à une équipe nantaise portée par son public dans un stade de la Beaujoire incandescent, les hommes de Philippe Clement ont cédé lors des tirs au but, après avoir égalisé par l’intermédiaire de Myron Boadu en fin de match (2-2, 76′).

LIRE AUSSI : Guerre en Ukraine. Quelle est la réaction des clubs monégasques ?

Pourtant, tout avait bien commencé, après l’ouverture du score de Guillermo Maripan sur un coup franc parfait de Vanderson (0-1, 12′). Mais les Nantais ne se sont pas laissés abattre et n’ont pas tardé à réagir en revenant au score suite à un but malheureux contre son camp de Djibril Sidibé (1-1, 21′).

Au retour des vestiaires, Monaco a maîtrisé, mais c’est finalement Nantes qui a pris les devants par l’intermédiaire de Samuel Moutoussamy (2-1, 74′). Lors de la séance de tirs au but, Wissam Ben Yedder et Aurélien Tchouaméni ont tous les deux manqué leur tentative, laissant le FC Nantes filer en finale pour défier l’OGC Nice.

Le joueur : Myron Boadu, la délivrance

Remplaçant au coup d’envoi, l’international néerlandais a sauvé les siens quelques minutes seulement après son entrée en jeu, en lieu et place de Sofiane Diop (72′). Menés au score après le but de Samuel Moutoussamy, qui a redonné un avantage quasi définitif à moins de vingt minutes de la fin du match, les Monégasques ont pris un coup sur la tête.

Mais pas Myron Boadu, qui de la tête justement, a permis à l’ASM d’égaliser quelques secondes plus tard sur un centre parfait de Vanderson venu de la droite. Un but décisif, qui n’a malheureusement pas profité à l’AS Monaco.

La perf’ : Vanderson double passeur décisif

Aligné dans le couloir droit de l’attaque monégasque, l’ailier brésilien a confirmé sa montée en puissance en se montrant décisif à deux reprises. Précis, Vanderson a adressé deux centres millimétrés. Le premier, sur un coup franc, à destination de Guillermo Maripan pour l’ouverture du score et le second dans le jeu, pour Myron Boadu, qui a égalisé.

La stat’ : 2

Djibril Sidibé a inscrit le deuxième but contre son camp de sa carrière professionnelle après celui en faveur de l’Olympique Lyonnais en Coupe de France, le 24 janvier 2018.

La phrase : « Tout le monde avait l’ambition d’aller en finale »

Philippe Clement : « Nous avons manqué de chance. Nous nous sommes procurés beaucoup d’occasions, on doit également mieux faire sur les buts encaissés. Après, les penaltys sont une loterie. Nous sommes déçus après cette élimination. Tout le monde avait l’ambition d’aller en finale. »