Publicité »
Photos

Découvrez les fleurs du 6e Concours International de Roses

Camille Esteve / Monaco Tribune

Plus de 70 spécimens uniques, à découvrir à la Roseraie Princesse Grace.

« Qu’y a-t-il de si spécial dans une rose qui en fait bien plus qu’une fleur ? » Alors que les mots de la Princesse Grace de Monaco restent gravés sur une pierre de la Roseraie, le jury du sixième Concours International de Roses doit justement déterminer ce qui fait de l’une des 70 fleurs en compétitions bien plus qu’une rose.

Publicité

Ce mercredi 4 mai, des obtenteurs des quatre coins du globe présentent leurs nouvelles roses, avec un seul objectif : remporter l’un des Prix du concours monégasque.

« Il faut que ce soit une nouvelle création, mais dans le commerce depuis au moins cinq ans, explique Georges Restellini, Commissaire du concours. Ces roses, on va les conserver pendant deux ans, jusqu’au prochain concours, et elles seront exposées pour le public. Ensuite, on les arrache pendant l’hiver et on les replante dans les jardins de Monaco. »

Pour départager ces fleurs, un jury composé de douze membres, aux profils très différents : « On retrouve des professionnels de la Fédération Mondiale des Roses, des parfumeurs et des artistes. Le professionnel va regarder la qualité sanitaire, si le rosier est beau, s’il a des pucerons… Le parfumeur va s’intéresser au parfum et l’artiste va donner son avis sur la couleur et la forme de la rose. »

Publicité »

Et parmi les artistes, Mr OneTeas, bien connu en Principauté, notamment pour sa grande œuvre collective réalisée à l’occasion du 8 mars, à laquelle le Prince Albert II avait participé.

Jury pour la première fois, l’artiste se dit impressionné par la diversité des fleurs exposées : « pour moi c’est un réel plaisir d’être ici pour une activité complètement nouvelle, où j’ai appris beaucoup de choses et où j’ai rencontré des gens avec un savoir exceptionnel. J’ai été très surpris de voir que certaines fleurs sont des roses mais ne ressemblent pas à des roses, c’est très original ! »

roseraie-princesse-grace-concours-international-roses
© Camille Esteve / Monaco Tribune

Son coup de cœur ? Une rose rose, « à l’aspect olfactif divin. » C’est d’ailleurs cette jolie rose, nommée Eudora, de l’obtenteur NIRP INTERNATIONAL SA, qui a remporté la Coupe Parfum. Mais la fragrance ne peut rapporter que dix points au maximum à la fleur, sur un total de 100. Les 90 restants sont divisés entre l’impression générale, l’aspect de la rose et sa résistance aux maladies.

Selon le nombre de points accumulés, les roses reçoivent des médailles d’or ou d’argent. La fleur au score le plus élevé remporte le Prix Piaget. Cette année, la gagnante est la rose Catherine Frot, de l’obtenteur Marie-Françoise Dorieux.

Publicité »
catherine-frot-rose
© Direction de la communication

Par la suite, et jusqu’au 15 juin, les internautes pourront voter en ligne pour leur rose préférée, pour le Prix du public, sur la page Facebook du Gouvernement Princier.

« Souvent, le public choisit une « ancienne » rose, à la forme un peu pointue, commente Georges Restellini. Les nouvelles variétés sont plutôt romantiques : les pétales sont moins pointus, presque plats, comme une pivoine. Le public a aussi tendance à préférer les couleurs vives, qui tapent à l’œil. »