Brève

La digue du port Hercule, réaménagée, retrouve ses restaurants d’été

solarium monaco-compressed
Direction de la Communication / Michael Alesi

Les bars d’été ont la côte à Monaco. Au Solarium, le Malizia Mar rouvre ses portes pour la seconde fois.

Sur le Solarium du Quai Casiraghi, le Malizia Mar est de retour, après un premier été réussi l’an passé. Le restaurant vient tout juste de rouvrir et le sera jusque fin octobre. Au micro de Monaco Info, Fabrice Ramirez, directeur de l’établissement, nous en dit plus : « Nous serons ouverts tous les jours […] Il y aura de l’animation musicale […] Et une belle carte de produits frais ».

LIRE AUSSI : On a testé pour vous : Chez Pierre, où l’on se sent chez soi

© Direction de la Communication / Michael Alesi

Le restaurant profite des nouveaux aménagements de la digue du Port Hercule. « L’idée était d’embellir cet espace qui est la porte d’entrée maritime de la Principauté » explique Stéphane Mélan, Chef de Section à la Direction de l’Aménagement Urbain, également à Monaco Info. Des aménagements en bois qui accompagnent et rendent plus confortable la digue et son béton.

Le solarium fait peau neuve

En plus du restaurant, l'endroit a été complètement repensé et réaménagé, après sept mois de travaux. Le Gouvernement Princier espère ainsi en faire « un réel lieu de vie offrant un panel d’activités varié. »

Voulant ainsi combiner la végétation du Rocher qui surplombe l'espace avec le milieu marin, tout en tenant compte de l’impact de la houle, l’aspect structurel, la sécurité, l’environnement, le Gouvernement a souhaité livrer un projet « répondant aux plus hauts standards en matière environnementale et urbanistique. »

solarium-digue-rainier-iii-monaco
© Direction de la Communication – Michael Alesi

Cerise sur le gâteau ? Un volet éducatif, en collaboration avec l'Aire Marine Educative, pour sensibiliser les plus jeunes. Des pupitres ont été ainsi disposés face à la mer, pour faire connaître les actions de protection des milieux marins de la Fondation Prince Albert II, l'Association Monégasque pour la Protection de la Nature, la Direction de l'Environnement et les Secrétariats permanents de l'accord Ramoge, Accobams et du Sanctuaire Pelagos.