Critique

On a testé pour vous : Chez Pierre, où l’on se sent chez soi

chez-pierre-restaurant
Santi Caleca

Le restaurant le plus familial de Monte-Carlo ?

Publicité

Du charme et de la discrétion. En descendant les escaliers mécaniques du fabuleux Métropole Shopping Center, peut-être n’avez-vous pas remarqué un petit panneau, vous invitant à faire demi-tour. Ce serait bien dommage ! Car ce panneau vous invite à venir « Chez Pierre », le tout nouveau restaurant qui a élu domicile dans le centre commercial.

Un établissement intimiste, décoré avec goût et délicatesse, où banquettes rouges et moelleuses, nappes blanches, et sol à damier s’entremêlent. Des morceaux de jazz, d’It’s a good day de Peggy Lee, à Let’s Misbehave d’Irving Aaronson, en passant par la reprise des Champs-Elysées par Zaz, accompagnent le tintement des verres. Aux murs, les plus beaux endroits de Londres, Paris et Monaco, immortalisés en vitrauphanies dorées, à l’aspect suranné.

Une aventure familiale

C’est dans cette ambiance chaleureuse que Pierre Baldelli, le maître des lieux, vous accueille en personne. Après seize mois de travaux dans les locaux d’un ancien restaurant japonais, le lieu a été entièrement repensé, au point que la clientèle a eu l’impression que les murs ont été poussés.

Une toute nouvelle aventure pour Pierre, déjà habitué de la restauration. Cet ancien de Cipriani Monte-Carlo, s’est lancé avec ses fils Luca, qui travaille en salle, et Marco, qui officie derrière un bar aussi imposant qu’élégant. « C’est une histoire complètement familiale, raconte Pierre. La cuisine nous lie. Tout ce que vous avez sur le menu, c’est tout ce qu’on mange, tout ce qu’on aime. »

restaurant-chez-pierre-baldelli
© Carolina González 

Et cet esprit familial se ressent à tous les niveaux. La salle conviviale, qui adopte une ambiance feutrée le soir, peut accueillir une cinquantaine de clients. Des clients diversifiés, où les familles avec enfants sont les bienvenues, tout comme les chiens, qui ont droit en plus à un petit coussin ou tapis pour s’allonger pendant le repas. « C’est un petit restaurant pour les locaux, c’est pour ceux qui savent. Comme on dit en anglais : « Those who know, know » , explique Pierre. Les enfants dans un restaurant, c’est magnifique et très important. »

LIRE AUSSI : On a testé pour vous : Elsa, du Monte-Carlo Beach

Le nom même du restaurant provient de cette volonté intimiste, presque secrète : « J’étais parti de là où je travaillais, j’étais en quête d’un local, et un ancien client m’a dit : « alors, quand est-ce qu’on va manger chez Pierre ? » C’est donc cette personne qui a trouvé le nom du restaurant. »

chez-pierre-monaco-monte-carlo-metropole
© Carolina González 

La carte quant à elle, courte et efficace, ne propose que des produits de saison et change donc régulièrement. Mais l’établissement sert tout de même quelques plats phare, à l’instar des œufs mimosa bio, du paleron de veau glacé au jus et endives confits, ou encore de l’île flottante aux pralines roses.

« On travaille avec des produits locaux, ajoute Pierre. On utilise du fromage frais et des bières artisanales de Sospel, de l’huile d’olive faite à Valbonne… On est là pour soutenir les producteurs locaux. Même les coussins proviennent de la collection MyCrown, des coussins dont 30% des ventes vont à la Fondation Albert II. »

Notre avis

Nous empruntons volontiers l’expression aux clients de Pierre : le restaurant est une véritable « bonbonnière de bonheur ». L’ambiance chaleureuse et le service accueillant et souriant de l’équipe mettent tout de suite à l’aise, et l’on s’imagine partager un déjeuner ou un dîner avec sa famille, ses collègues ou sa moitié sans aucune difficulté.

Côté cuisine, la qualité est au rendez-vous ! Les produits frais sont mariés avec harmonie et l’on ne peut que savourer des plats certes simples mais préparés avec une certaine créativité. De la ratatouille relevée au pesto, aux œufs mimosa agrémentés d’une mayonnaise maison « à l’ingrédient secret », en passant par la « Salade Pierre » agrémentée d’une bonne moutarde, il y a de quoi se régaler, pour un bon rapport qualité/prix.

Les desserts ne sont pas en reste : que l’on craque pour les profiteroles croquantes, délicieusement nappées de chocolat chaud fait maison, ou pour les fraises fraîches accompagnées de chantilly, la gourmandise est de mise !

LIRE AUSSI : On a testé pour vous : La Môme Monte-Carlo, sur le toit du Port Palace

Enfin, si vous souhaitez accompagner votre repas d’un verre ou d’une bouteille de vin, vous aurez un large choix entre une trentaine de références (ainsi que sept champagnes). Et pour les connaisseurs, n’hésitez pas à jeter un œil au « tiroir secret de Pierre », vous ne serez pas déçus !

On apprécie d’ailleurs grandement la présence de Pierre en salle, qui n’hésite pas à passer de table en table pour échanger quelques mots : « mon but, c’est que vous vous sentiez bien. » Le moins que l’on puisse dire, c’est que le pari est plus que réussi !

Pierre a d’ailleurs accepté de partager avec Monaco Tribune et ses lecteurs un petit secret. Si vous souhaitez vous connecter à internet, le mot de passe du wifi du restaurant, c’est « chezvous ». Bien évidemment.

Infos pratiques :

  • Métropole Shopping Center, 4 Avenue de la Madone, 98000 Monaco
  • Ouvert du lundi au samedi, au déjeuner et au dîner (ouvert l’après-midi pour prendre un café ou l’apéritif)
  • Menu déjeuner : 29€ (plat + dessert + café)
  • +377 99 92 07 92