Le Prince Albert II, en personne, est allé à la rencontre de l’association catholique.

Le Couple Princier n’a pas seulement rencontré le Pape François, lors de son voyage au Vatican, le 20 juillet. C’était aussi l’occasion, pour le Prince et la Principauté, de renforcer ses liens avec la Comunità di Sant’Egidio.

En effet, le jour même, à Rome, le Prince Albert II et Isabelle Berro-Amadeï, Conseiller de Gouvernement et Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération ont conclu un Protocole d’Accord avec la Comunità di Sant’Egidio. Celui-ci a pour objectif de renforcer la coopération entre la Principauté et l’association dans la lutte contre la pauvreté et dans la promotion d’initiatives éducatives, sociales et de santé en Afrique et au Moyen-Orient.

Lors de ce rendez-vous, Isabelle Berro-Amadeï a salué « l’audace et le courage [de l’association] dans sa lutte sans relâche, sur tous les continents, contre toutes les formes de pauvreté. »

Monaco et la Comunità di Sant’Egidio, une relation de longue date

La Principauté a déjà soutenu, par le passé, l’association dans ses projets relatifs à la santé, à l’éducation, à la protection de l’enfance et à l’accueil et l’intégration des réfugiés.

Dernièrement, Monaco apporte son aide à la Comunità di Sant’Egidio à travers trois programmes. BRAVO pour un meilleur enregistrement des naissances à l’état-civil, DREAM pour la lutte contre le VIH-SIDA et Corridors humanitaires pour les réfugiés du Moyen-Orient.

Pour rappel, la Comunità di Sant’Egidio est une association de fidèles catholiques, engagée à travers le monde, pour la paix et contre la pauvreté.