Le Souverain a inauguré l’exposition avec l’artiste belge Philip Geluck.

C’est une exposition au succès fou qui prend ses quartiers sur la Promenade du Larvotto. Le Chat de Philip Geluck sort de sa BD pour fièrement poser devant la Méditerranée jusqu’au 2 octobre.

En provenance directe de Suisse et après avoir réuni 6 millions de visiteurs entre Paris, Bordeaux et Caen, les 20 statues de plus de 2 mètres de haut montrent « une distanciation avec notre vie quotidienne et un petit clin d’œil à nos travers, ce qui est bien de le rappeler humoristiquement » explique Françoise Gamerdinger, Directeur des Affaires Culturelles.

Une exposition qui plaît partout où elle passe

philip-geluck-le-chat-deambule-monaco.jpg
© Direction de la Communication – Michael Alesi

Philip Geluck, lui, est heureux de voir son travail exposé sur la Promenade du Larvotto qu’il trouve « d’une élégance folle ». L’artiste précise que l’exposition est « ouverte à tous, gratuite et dans chaque ville, l’enthousiasme a été à son comble. »

La statue On en a plein le dos qui représente Le Chat sous les traits du titan Atlas, portant, non pas la Terre, mais une boule de plastique « a particulièrement parlé au Souverain, même si elle est muette, on sait son souci de la préservation des océans et de la lutte contre la pollution par le plastique. »

Chaque sculpture dispose de son double, ainsi 25 statues ont déjà trouvé acquéreurs sur les 40 à vendre. Les bénéfices de ces ventes serviront à financer le Musée du Chat et du dessin d’humour. L’ouverture est prévue pour 2023 à Bruxelles.