Berceau de la Renaissance italienne, la Toscane regorge de villes charmantes. Terre d’art, d’histoire et de gastronomie, la région est relativement proche de Monaco et de la Côte d’Azur. Seules quelques heures en voiture suffisent pour atteindre ce paradis que la Chambre de Commerce Italienne nous a fait découvrir à travers trois villes : Pise, Livourne et Arezzo.

Les cigales chantent, le soleil brille, l’horizon est recouvert de collines verdoyantes desquelles des cyprès italiens émergent. Pas de doutes, Arezzo est bien la Toscane que tout le monde a en tête. La ville est posée entre collines et vignobles et la couleur ocre des parois de la ville et de la Cathédrale font ressortir toute la beauté de la città.

Tout comme Pise, Arezzo existe depuis plusieurs milliers d’années. Au 5ème siècle avant Jésus-Christ, la ville était l’une des cités étrusques les plus importantes mais ses origines remonteraient au 11ème siècle avant J-C. En attestent les nombreuses œuvres d’arts conservées au musée archéologique.

Longtemps centre névralgique de la région, Arezzo a peu à peu perdu de son influence, au profit de Florence. Cependant, la ville n’a pas à rougir face à la cité des Médicis : son patrimoine exceptionnel et sa beauté font encore jeu égal avec le nouveau chef-lieu de la région. La Vie est belle de Roberto Benigni a d’ailleurs été tourné dans la ville pour son charme et son caractère typique.

Ville d’art à ciel ouvert

La place centrale, Piazza Grande, à elle seule vaut le détour. Les bâtiments qui la ceinture plongent le visiteur en plein cœur du Moyen Âge. Tout fleure bon l’Italie, que ce soit la majestueuse place avec sa fontaine ou les couleurs des façades. La Grande Place est un vrai régal pour les yeux. 

piazza-grande-arezzo
© DR

Il palazzo della Fraternita dei Laici donne directement sur la place. Il renferme la grandiose fresque Madonna Della Misericordia E Santi. Cerise sur le gâteau, il est possible de monter sur le toit pour observer la place vue d’en haut en plus de découvrir un panorama magnifique sur les toits d’Arezzo.

Pendant l’été, Arezzo accueille l’exposition originale « Aurum » qui se marie à merveille avec la ville. L’artiste Fabio Viale a reproduit des statues antiques qu’il a tatoué. Un subtil mélange entre l’ancien et le contemporain remarquable. Les statues sont disposées aux quatre coins de la ville avec une plus forte concentration au sein de la forteresse.

aurum-fabio-viale-exposition-arezzo
© CCI

Ville étrusque, Arezzo en a gardé de très jolies traces. On peut les admirer un peu partout mais le musée archéologique national en concentre un grand nombre. Parmi les œuvres les plus notables : le magnifique vase d’Euphronios et surtout la Chimère de la ville, d’une incroyable beauté.

Des personnages illustres sont nés à Arezzo. C’est le cas de Giorgio Vasari, peintre et architecte que l’on peut considérer comme l’un des premiers critiques d’art issu de la Renaissance. Le grand Pétrarque, l’un des trois fondateurs de la langue italienne, au même titre que Boccace et Dante Alighieri, est aussi né à Arezzo. Aujourd’hui, leurs demeures peuvent être visitées pour en apprendre plus sur les deux personnages et admirer les trésors qui se cachent dans leurs maisons.

De musée en église

Austère à première vue, la Basilique Saint-François renferme en réalité l’un des joyaux de la Renaissance italienne. Peintes par l’illustre Piero della Francesca, les fresques remarquables s’entrelacent pour raconter : La légende de la vraie croix.

fresques-basilique-arezzo-piero-della-francesca
© CCI

Arezzo compte de nombreuses autres églises toutes plus originales les unes que les autres mais la Cathédrale San Donato constitue l’emblème de la ville. Perchée sur le point culminant de la ville, la cathédrale couronne la colline et appelle les visiteurs de la vallée à venir la visiter.

cathedrale-arezzo
© DR

En face de la cathédrale, se trouve le local de la route des vins. La réputation des vins toscans n’est plus à faire et Arezzo baigne dans les vignes. Les vins sont de qualité et à des prix dérisoires comparés à la France. C’est le cas du charmant domaine arboré San Fabiano chez qui les prix des vins débutent à 4,50€.

L’évènement immanquable

La giostra del Saracino est un véritable voyage dans le temps. L’évènement se produit deux fois dans l’année : l’avant-dernier samedi de juin et le premier dimanche de septembre. Sur la Piazza Grande, les quatre quartiers de la ville s’affrontent lors d’un tournoi médiéval de joute. La reconstitution historique plonge alors le spectateur au cœur de l’Arezzo moyenâgeux.

grande-place-giostra-joute-arezzo
© DR

Tous les premiers dimanches du mois, la Foire des antiquités prend place sur la Piazza Grande et rassemble plus de 400 exposants. La maison de son créateur, Ivan Bruschi, se visite également et regorge d’objets de collection remarquables en tout genre. 

Où dormir et manger

S’il y a bien un restaurant qu’il faut essayer c’est : Essenza Dario e Anna. Le restaurant donne sur la Grande Place et propose toutes les savoureuses spécialités locales dans un service irréprochable.

Pour se régaler tout autant mais en dépensant moins, il y a la cuisine familiale du restaurant Borgo San Piero. Là aussi, les spécialités locales sont légion et il est possible de tout goûter, tant que ça tienne sur l’assiette.

La Corte del Re est l’endroit idéal pour être immergé dans le cœur de la ville et passer la nuit dans un petit palazzo italien. Si la nature, et notamment les vignes, vous plaisent davantage, le domaine San Fabiano et l’hôtel Falconiere à Cortona proposent de jolies prestations au cœur des collines toscanes.

Pour tout connaître de la ville, Simona Rossi propose des visites guidées en français, anglais et italien : Tour en Toscane

Pour plus d’informations sur la ville et ses activités : Discover Arezzo

Cet article fait partie d’une série sur la Toscane :