Ils seront disponibles à la vente entre septembre et octobre 2022.

Les timbres-poste et l’art postal ne sont pas morts. Vestiges appréciés du temps où l’on envoyait courriers et cartes postales tout au long de l’année, la seule vue des timbres, aujourd’hui, provoque de la nostalgie et nous fait esquisser un sourire heureux.

Grâce à l’Office des Timbres, Monaco continue d’émettre des milliers de timbres à l’effigie de la Principauté pour la faire rayonner dans le monde entier. En cette fin d’année 2022, entre septembre et octobre, l’Office des Timbres s’apprête à proposer 11 nouveaux timbres stylisés allant de la Coupe du Monde de Football au Qatar aux Princes Honoré Ier et Albert Ier.

Le Prince Albert Ier

Centenaire de la disparition du Prince Explorateur oblige, le Prince Albert Ier est grandement représenté dans la nouvelle salve de timbres. De jolies vignettes qui nous font voyager au Portugal, au gré des expéditions maritimes du Prince.

Ainsi, on peut retrouver le timbre « Albert Ier et les Açores » qui nous transportent sur l’archipel portugais à travers un tableau de Louis Tinayre. Le deuxième timbre évoque l’île de Madère et notamment les « Descentes en Carros de Cestos ». Pour accompagner l’inauguration de la nouvelle exposition « L’ami océanographe. Albert Ier et le Portugal 1873-1920 » à Lisbonne, un timbre va être produit représentant le Prince Explorateur et son ami le roi Dom Carlos de Portugal.

Enfin, un dernier timbre à l’effigie du Prince Albert Ier viendra fêter les 120 ans du Musée d’Anthropologie Préhistorique de Monaco fondé par le Prince Explorateur, à la suite des découvertes faites dans la grotte de Grimaldi.

LIRE AUSSI : « D’un monde à l’autre, du visible à l’invisible » : la nouvelle expo qui éclaire sur la mort

Les films tournés à Monaco

La Principauté a vu de nombreux films passés dans ses rues ou ses monuments. Pour en rendre compte, l’Office des Timbres a initié une série de timbres à leur effigie. Ainsi, le 4 octobre, les films J’attends à Monte-Carlo, Charlie Chan à Monte-Carlo, Grand Prix et Les Sept Voleurs auront tous les quatre le droit à un timbre spécial.

L’occasion peut-être de découvrir de nouveaux longs-métrages d’époque pour de se replonger dans une période où la Principauté était totalement différente.

Pour plus d’informations et découvrir tous les timbres : OETP