VIDÉO. « L’association sportive du mois » : Immersion au sein de la Société Nautique de Monaco

Société-nautique-Monaco-min
Monaco-Tribune

Tous les mois, Monaco Tribune met en lumière une association sportive monégasque. En ce mois de juillet, zoom sur la Société Nautique de Monaco, qui cet été encore, propose de nombreux stages aux jeunes passionnés d'aviron.

Plus ancienne association sportive de la Principauté, la Société Nautique de Monaco est née en 1953 de la scission de la Société des Régates. Depuis cet année-là, on retrouve d'un côté la voile au Yacht Club de Monaco et l'aviron au sein de la Société Nautique de Monaco.

Un club chargé d'histoire, qui compte aujourd'hui près de 300 licenciés et qui a formé de nombreux champions, à l'image de Quentin Antognelli, qui a disputé l'été dernier les Jeux Olympiques de Tokyo.

https://youtu.be/kef42E3N8io

"L'aviron était à l'époque le sport roi, une discipline noble, sur laquelle tout le monde parié, explique Olivier-Vincent Marechal, en charge de la communication du club. C'était le football d'aujourd'hui, mais l'aviron a perdu un peu de sa splendeur au fil des années."

Président d'honneur de la SNM, le Prince Albert II a toujours un attachement particulier à cette discipline. Son grand-père maternel, John Kelly, était un grand champion d'aviron. Il a notamment remporté deux médailles d'or, lors des Jeux Olympiques de 1920 à Anvers et de 1924 à Paris.

©Archives Société Nautique de Monaco - Le Prince Albert II avec l'équipage américain des Vesper Boat Club

Affiliée à la Fédération Française d’Aviron, la Société Nautique de Monaco (SNM) présidée par Mathias Raymond perpétue donc l'immense tradition de ses fondateurs et organise chaque année des compétitions en Principauté, dont le Challenge Prince Albert II, qui vient clôturer la saison d’aviron de mer.

Avec plusieurs spécialités, dont l'aviron de mer, pratiqué par de nombreux licenciés loisirs, le club s'appuie sur une base au lac de Saint-Cassien, situé dans la communauté de communes du Pays de Fayence. Les jeunes licenciés inscrits en compétitions peuvent ainsi parfaire leur gamme à longueur d'année.

©Stéphan Maggi/COM - Quentin Antognelli

Et comme il en est de coutume depuis quelques années, des stages estivaux viennent compléter l'offre de la Société Nautique de Monaco. Des stages encadrés par Daniel Fauché, chef de base de la SNM. L'occasion pour les jeunes pousses de sortir en mer le matin, avant un déjeuner bien mérité au restaurant du club.

"Nous faisons découvrir la pratique de l'aviron de mer à tout le monde, filles ou garçons, de 10 à 15 ans, explique Daniel Fauché. L'objectif est que les jeunes s'inscrivent ensuite à la rentrée." Et pourquoi pas devenir un jour les futurs champions de la discipline ?