Brève

Lewis Hamilton et Jim Ratcliffe associés pour racheter Manchester United ?

Lewis-Hamilton-min
DR

Le septuple champion du monde de Formule 1 souhaiterait rejoindre le projet de rachat de Manchester United, porté par le président directeur général d’Ineos.

Déterminé à s’impliquer dans une équipe de football, Lewis Hamilton verrait d’un bon œil un rapprochement avec Jim Ratcliffe. Les deux hommes étaient en concurrence lors du rachat de Chelsea, finalement vendu à l’Américain Todd Boehly.

Actuellement propriétaire des Red Devils, la famille Glazers serait ouverte à faire entrer des investisseurs au sein du capital du club. Mais seulement pour une part minoritaire et non pas pour une prise de contrôle totale, comme le souhaitent les supporters de Manchester United.

Jim-Ratcliffe-min
© DR

Une prise de contrôle totale qui aurait cependant du mal à aboutir. À la tête d’une fortune estimée à 15 milliards de livres sterling, Jim Ratcliffe est considéré comme l’homme le plus riche de Grande-Bretagne. De son côté, Lewis Hamilton souhaiterait s’impliquer dans un club sportif, afin d’améliorer la diversité dans ce milieu.

Hamilton a investi dans les Broncos de Denver en NFL

Le pilote Mercedes a d’ailleurs en ce sens récemment investi dans l’équipe des Broncos de Denver (NFL). « Je crois qu’il manque de personnes noires dans les propriétaires sportifs, avait-il confié dans un communiqué pour annoncer son arrivée. Lorsque je m’implique par exemple avec les Broncos, j’essaie vraiment de me concentrer sur ce que je peux faire au sein de l’équipe. »

LIRE AUSSI : Jim Ratcliffe se positionne dans le rachat de Manchester United

Dans les colonnes du Daily Mail, Lewis Hamilton avait répondu à la rumeur concernant son éventuelle entente avec l’actuel propriétaire de l’OGC Nice. Les deux hommes sont résidents monégasques et se connaissent par l’intermédiaire de Mercedes, un tiers de l’équipe appartenant au milliardaire britannique.

« C’est la première fois que j’en entends parler. Je n’ai pas eu le temps de discuter avec Jim. Je n’ai pas reçu d’appel de sa part me demandant si je voulais m’impliquer dans ce projet, mais je veux m’impliquer de plus en plus dans les équipes.» Le message est passé.