Brève

Appel à candidatures : Prix de la Photographie Environnementale de la Fondation Prince Albert II

kirstin-jones-the-great-trek
Kirstin Jones - The Great Trek

En plus d’une jolie notoriété, les photographes se verront remettre jusqu’à 5 000€, selon leur prix.

C’est un concours de photographies de plus en plus important. En récompensant les photographes pour leur service de sensibilisation à la protection de l’environnement, le Prix de la Photographie Environnementale a su, en seulement deux ans, se forger une place de choix parmi les autres concours.

A partir du mercredi 2 novembre, la Fondation Prince Albert II ouvrira les inscriptions pour la troisième édition du concours. Chaque photographe qui le désire aura jusqu’au 15 janvier 2023 pour proposer jusqu’à cinq photos reflétant notre relation avec la nature et les liens étroits entre la santé humaine et la santé planétaire.

Comme l’année dernière, le photographe lauréat du Prix principal gagnera 5 000€. Les lauréats des cinq autres catégories que sont Merveilles Polaires, Mondes Marins, Au cœur de la Forêt, Humanité versus Nature et Acteurs du changement, porteurs d’espoir se verront remettre un prix de 1 000€. Le Prix du public et le Prix des lycéens permettront à leurs gagnants de recevoir 500€ chacun.

Des photos porteuses d’un message fort

L’année dernière les lauréats des différents Prix avaient eu la chance de voir leur photographie exposée sur la Promenade du Larvotto pendant tout le mois de juin. On se souvient tout particulièrement de la saisissante photo d’un éléphant agonisant au milieu d’une décharge ou encore de celle de deux enfants fuyant une forêt en flamme, forçant la comparaison avec La petite fille au napalm de Nick Ut.

Plus d’informations et dépôt des photographies : Photocrowd