Analyse

LF2 : Le Monaco Basket Association prêt à relever le plus grand défi de son histoire ?

Stéphan Maggi

Premier club professionnel féminin de l’histoire en Principauté depuis sa montée en deuxième division en fin de saison dernière, le MBA a connu une ascension fulgurante depuis sa création il y a douze ans. Et cette saison 2022-2023 s’annonce déjà historique pour le club d’Eric Elena.

C’est au sein du chaleureux bar à vin le Rouge et le Blanc, sur le port de Fontvieille, que le MBA a officiellement lancé sa saison 2022-2023 avec la présentation de son effectif.

À quelques jours du début de la saison et ce premier match de Coupe de France (samedi 8 octobre à 20h) face au Charnay Basket Bourgogne Sud, un adversaire qui descend de LFB et que les Monégasques retrouveront également le 15 octobre prochain pour la première journée de championnat, Eric Elena a présenté son staff et ses joueuses aux partenaires présents pour cette première conférence de presse de l’année.

LIRE AUSSI : PORTRAIT. Éric Elena, le basket féminin à Monaco, c’est lui

L’occasion de retracer le parcours d’un club qui ne cesse de gravir les marches (champion de France NF2 en 2017, deux fois vainqueur du Trophée Coupe de France en 2017 et 2022), au point d’être aujourd’hui le troisième club professionnel de la Principauté, avec l’AS Monaco et la Roca Team.

« La LF2, c’est un monde d’écart par rapport à la NF1 de l’année dernière, a confié le président de la MBA. Nous avançons avec humilité, nous allons apprendre et pour cette première année à ce niveau, nous jouerons le main­tien. Je souhaite vraiment que nous prenions beaucoup de plaisir, que nos supporters soient heureux de venir nous voir jouer à l’Annonciade. J’espère que nous devien­drons une équipe de LF2 à part entière dans le futur.»

Un groupe remanié à 70% cette saison

Pour réussir ce pari, Éric Elena a décidé de confier les rênes de l’équipe première à Régis Racine (51 ans), qui sera secondé par Mohamed Lamine Keïta. Ancien joueur de haut niveau, Régis Racine a travaillé en tant que coach ou assistant-coach à Clermont-Ferrand, Nanterre, Bordeaux, Châteauroux puis au sein du Limoges ABC.

La saison dernière, il avait pris en mains le GCO Bihorel (NF2) puis Saint-Savine (NF1). « On a voulu associer des joueuses d’expérience à de jeunes joueuses, pour qu’elles puissent les encadrer et porter ce groupe vers le haut, explique le nouvel entraîneur du MBA. L’objectif est de progresser un maximum au sein de ce championnat. »

LIRE AUSSI : La MBA promue en deuxième division au terme d’une saison historique

En plus d’un nouveau staff, le MBA a également remodelé son effectif de 70% par rapport à la saison dernière. Seules Lucie Laroche, Ashunae Durant et Julia Chandler sont restées au club pendant l’intersaison.

Et compte tenu des règles imposées par le cahier des charges de la FFBB pour la LF2 (4 joueuses de moins de 23 ans obligatoires), de nombreuses jeunes joueuses composeront cette saison l’équipe, à l’image de Fatou-Mata Touré (2004), Hermance Marti (2003), Kimsy Demontoux (2022) et Ève Wembanyama (2001), soeur ainée d’un certain Victor Wembanyama.

« On est le petit poucet de la division, on en a conscience, reconnaît Eric Elena. Mais quand je vois les matchs amicaux, je suis confiant. On va tout faire pour ne pas décevoir le Gouvernement Princier qui nous soutien, mais aussi nos partenaires et nos fidèles supporters et donner le maximum pour véhiculer une belle image de la Principauté et du sport féminin monégasque. » Le défi ne fait que commencer.