Analyse

Ligue Europa : L’AS Monaco se consume dans la fournaise de Trabzonspor

AS-Monaco-Trabzonspor-min
Trabzonspor

L’AS Monaco s’est lourdement inclinée sur la pelouse de Trabzonspor (4-0) ce jeudi soir pour le compte de la quatrième journée de Ligue Europa.

Le match : 4-0

Publicité

Philippe Clement avait prévenu. L’ambiance serait chaude. Dans le volcan de Trabzonspor, les Monégasques ont d’abord dominé cette rencontre, avant de se faire complètement emporter, réduisant en cendres leurs espoirs de victoire.

Bien installés dans le camp turc, les coéquipiers de Wissam Ben Yedder se sont procurés plusieurs occasions en début de match, notamment par l’intermédiaire de Breel Embolo (13′, 23′), mais aussi de Youssouf Fofana (20′).

Mais aucun des deux internationaux n’a réussi à tromper la vigilance d’un Ugurcan Çakir impérial sur sa ligne et auteur d’une belle envolée sur la frappe de l’international français.

En face, Alexander Nübel s’est montré rassurant, s’allongeant parfaitement sur une tentative de Jean-Philippe Gbamin (40′), avant de commettre une grossière erreur juste avant la mi-temps (voir ci-dessous).

LIRE AUSSI : Ligue Europa : 3 questions à Philippe Clement avant Trabzonspor/AS Monaco

En permettant à Trabzonspor d’ouvrir le score sur un but contre son camp inscrit par Malang Sarr, le portier allemand a sans le vouloir laisser s’installer le doute dans la tête de ses coéquipiers, qui au retour des vestiaires, ont rapidement encaissé un deuxième but.

Entré à la pause, Vitor Hugo a doublé la mise de la tête sur un corner frappé par Anastasios Bakasetas (2-0, 48′). Bousculés, les Monégasques n’ont jamais été en mesure de réagir et ont concédé un troisième but sur un coup franc astucieusement frappé à ras de terre par Enis Bardhi (3-0, 57′), puis un quatrième sur une frappe enroulée de Trézéguet (4-0, 69′).

Une défaite douloureuse pour l’AS Monaco, qui se complique sérieusement la tâche dans la course à la qualification. Au classement, les Monégasques sont désormais troisièmes (6 points), à égalité avec les Turcs (6 points) et derrière les Hongrois de Ferencvaros (9 points).

Prochain rendez-vous pour l’ASM, ce dimanche (17h05) en championnat, face au Clermont Foot.

Le fait de jeu : La relance ratée de Nübel

Tout allait bien. Monaco maîtrisait son sujet, jusqu’à cette relance au pied anodine, juste avant la pause, qui a fait basculer la rencontre.

En voulant repartir sur la gauche après avoir reçu le ballon, Alexander Nübel a envoyé le ballon dans la cuisse de Malang Sarr qui courrait dans la même direction et qui n’a pas pu empêcher le ballon de finir sa course au sein de ses propres filets (1-0, 44′).

Une erreur d’appréciation du gardien allemand lourde de conséquences, puisque les Monégasques ne se sont jamais vraiment remis de cette ouverture du score contre le cours du jeu (10 tirs à 3 pour les Monégasques avant la demi-heure de jeu).

Le chiffre : 3

C’est déjà la troisième fois cette saison que l’AS Monaco encaisse au moins quatre buts dans une rencontre, après Lens (1-4) et Troyes (2-4).

La phrase : « Nous avons encore notre destin entre nos mains »

Philippe Clement : « Nous avons bien commencé ce match, mais nous avons encaissé un but que l’on ne doit jamais encaisser. Sur le deuxième but, on manque le duel sur le corner, on n’attaque pas le ballon. À 2-0, on doit jouer ensemble et ne pas jouer avec nos émotions. C’est ce qui a fait notre force lors des derniers matchs. Il reste deux matchs dans cette phase de poules. Nous avons encore notre destin entre nos mains. À nous de bien gérer ces deux dernières rencontres. »

Les notes :

Alexander Nübel (2), Vanderson (3), Axel Disasi (3), Malang Sarr (3), Caio Henrique (4), Krépin Diatta (3), Mohamed Camara (4), Youssouf Fofana (5), Aleksandr Golovin (5), Breel Embolo (4), Wissam Ben Yedder (4)