Pratique

Uber, taxi, Klaxit : quelles solutions pour se déplacer en Principauté ?

uber-application
DR

Des transporteurs privés souvent plus rapides mais aussi plus flexibles.

Pour se déplacer à Monaco, il y a bien évidemment les transports mis à la disposition par la Principauté comme les bus ou encore les MonaBikes. Cependant, d’autres moyens de locomotions existent et notamment pour se déplacer en dehors du Rocher.

1- Les VTC

Les plateformes de VTC comme Uber, Bolt, Heetch ont conquis de nombreuses villes françaises et mondiales mais Monaco résiste encore à leurs charmes. Il reste toutefois possible de contourner les interdictions.

Si vous provenez d’en dehors de la Principauté, aucun problème, les chauffeurs peuvent vous déposer n’importe où. En revanche, impossible d’emprunter un VTC à l’intérieur des frontières de Monaco. Il faudra nécessairement se rendre à Cap d’Ail, Beausoleil ou Roquebrune pour pouvoir commander un trajet via leur application respective.

2- Les Taxis

A Monaco, les taxis sont regroupés en une Association des Exploitants de Taxis Indépendants de Monaco (AETIM). Ils disposent d’une plateforme centralisée joignable par téléphone au +377 93 15 01 01.

De jour comme de nuit et sept jours sur sept, les taxis de Monaco sont disponibles à chaque instant, contrairement à leurs concurrents les VTC. Revers de la médaille, leurs prix sont souvent plus élevés. Par exemple, une course en Principauté reviendra à 15€ et 95€ pour aller à l’aéroport. Sans application, il est aussi moins pratique de commander une course qu’avec les applications de VTC.

Plus d’infos : Taximonaco

3- Klaxit

Pour les trajets du quotidien, il y a l’application de covoiturage Klaxit. Arrivée récemment sur le territoire monégasque, l’initiative est encouragée par le Gouvernement. L’utilisation du service est simple. Il suffit de créer un compte pour voir les trajets proposés par les conducteurs et choisir celui qui vous convient. Vous pouvez aussi devenir vous-même conducteur et profiter d’une compensation financière pour les trajets effectués.

Petit problème et pas des moindres, les IBAN monégasques ne sont pas admis dans l’application… Il faudra donc, renseigner un IBAN étranger pour pouvoir utiliser ce service en territoire monégasque.

Plus d’informations : Klaxit

Au moment de la publication de cet article, les taxis monégasques et l’application Klaxit n’ont pas encore pu nous faire part de leurs commentaires sur les points soulevés.