Brève

Route du Rhum 2022 : Fin de l’aventure pour Oren Nataf (Yacht Club Monaco)

YCM

Le sociĂ©taire du Y.C.M. a annoncĂ© son abandon en Rhum Multi Ă  cause d’une dĂ©chirure dans sa grand-voile. C’Ă©tait la toute première participation d’Oren Nataf (Rayon Vert) Ă  la Route du Rhum. Boris Herrmann (Malizia-Seaexplorer), lui, figure toujours dans le paquet de tĂŞte dans la catĂ©gorie IMOCA.

Publicité

« On a empanné juste avant de larguer les équipiers et la voile s’est déchirée en deux, a-t-il décrit. On ne sait pas trop pourquoi. Elle avait trois ans et n’était pourtant pas en mauvais état.»

LIRE AUSSI : Route du Rhum 2022 : Le Yacht Club de Monaco à l’honneur avec Oren Nataf et Boris Herrmann

Rentré au port de Saint-Malo mercredi après-midi quelques heures seulement après le coup d’envoi de la 12e édition de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe, le marin amateur n’a pas eu l’occasion de terminer la prestigieuse course comme il en rêvait. 

Boris Herrmann Ă  la lutte en IMOCA

« On a Ă©tudiĂ© toutes les solutions possibles avec Sidney Gavignet, qui m’a accompagnĂ© sur cette course. On aurait pu faire rĂ©parer la grand-voile, mais je ne suis pas un marin confirmĂ© et ça n’aurait pas Ă©tĂ© raisonnable de repartir au large avec une voile qui n’est pas sĂ»re Ă  100% et qui peut recasser. La voile est un sport mĂ©canique. Je tiens Ă  remercier toute l’équipe qui m’a aidĂ©. On reviendra plus fort dans quatre ans. »

LIRE AUSSI : La Team Malizia de Boris Herrmann met Ă  l’eau son dernier bateau de course

De son côté, Boris Herrmann a passé la première nuit dans le paquet de tête, mettant le cap au Sud dès le passage de l’île d’Ouessant. 3 543 milles nautiques séparent Saint-Malo de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe avec différents points de passage mythiques tels que le Cap Finistère, considérée comme la porte de sortie du golfe de Gascogne.