Récit

Six mois record pour la Société des Bains de Mer

jean-luc-biamonti
© Monte-Carlo SBM

Jean-Luc Biamonti, Président-Délégué de la SBM, a fait part de sa satisfaction alors qu’il s’apprête à passer le flambeau à Stéphane Valeri.

« Rien n’arrive tout seul. » Devant la presse réunie au sein du prestigieux Hôtel Hermitage, Jean-Luc Biamonti, Président-Délégué de la SBM, a communiqué les excellents résultats de la Société sur la période comprise entre le 1 avril et le 30 septembre 2022, confirmant ainsi les six mois record de la Société.

« On se disait toujours qu’on avait six mois bons et six mois difficiles, or cela fait maintenant deux exercices où les mois d’octobre sont très bons », commente Jean-Luc Biamonti. Et pour cause : entre le beau temps et le rattrapage des événements reportés à cause du Covid-19, la SBM sort d’un mois d’octobre particulièrement exceptionnel pour l’ensemble des secteurs, en particulier dans l’hôtellerie et la restauration.

« On a explosé à la hausse, se réjouit Jean-Luc Biamonti, rappelant au passage le travail effectué par Pascal Camia, anciennement Directeur des Jeux, et aujourd’hui Directeur des Opérations casinos, hôtels & restaurants. On a aussi très bien marché pour l’immobilier, l’ensemble du parc est loué. »

Des résultats encore meilleurs qu’avant le Covid

Le chiffre d’affaires de la Société a effectivement bondi sur la période, passant de 311,4 millions d’euros en 2021/2022 à 432,3 millions cette année. Autre fait notable : les chiffres sont même meilleurs que lors de la période pré-covid, puisque le chiffre d’affaires de l’exercice 2019/2020 est estimé à 408,6 millions d’euros.

« Avant, on gagnait de l’argent pendant les six premiers mois et on les perdait sur les six derniers. Aujourd’hui, on en gagne les six premiers mois et on n’en perd presque plus ensuite », poursuit Jean-Luc Biamonti.

Une hausse qui s’explique notamment par la vente de la participation dans le Betclic Everest Group, qui a dégagé un profit de plus de 820 millions. En parallèle, la restructuration du personnel, liée au Covid-19, conduisant à une augmentation du nombre de saisonniers et une diminution du nombre de permanents, ainsi que la fermeture du Sun Casino (et donc la fin de son loyer) ont grandement contribué à ces chiffres record.

D’excellentes bases pour le mandat à venir de Stéphane Valéri, qui prendra la tête du groupe à compter du 3 avril 2023. « La collaboration se passe très bien, on fait tous les meetings ensemble. Une fois par semaine, on passe en revue les différents dossiers », souligne Jean-Luc Biamonti, qui passe donc le flambeau après de nombreuses années passées à la Présidence du groupe.

Ce dernier tire d’ailleurs un bilan positif de ce mandat, pour lequel il estime avoir été fidèle à la feuille de route qui lui a été donnée. Restent encore les grands projets, que Stéphane Valéri devra continuer à mener ou même initier, à l’instar de l’exploitation du Méridien et du Sporting d’été, deux projets d’envergure toujours dans les cartons de la SBM.