Vidéo

Immersion au sein de l’AS Monaco Football Féminin

Romain Boisaubert/Monaco-Tribune

Monaco Tribune met en lumière l’AS Monaco Football Féminin, qui ne cesse de se développer au fil des années et qui vient d’organiser son tout premier stage lors des vacances scolaires.

Fondé il y a près de douze ans par André-Pierre Couffet, l’AS Monaco FF compte aujourd’hui 180 licenciées. Une évolution constante, qui a récemment vu le club être récompensé du Label École de Football Féminine Or, la distinction la plus élevée au niveau fédéral.

©Romain Boisaubert/Monaco-Tribune

« L’objectif est de voir des joueuses débuter au sein des petites sections et évoluer ensuite au sein de l’équipe première, confie André-Pierre Couffet, président du club.

Passée tout proche de la montée en deuxième division la saison dernière, l’équipe première du club, qui évolue en Régional 1, est composée de joueuses d’expérience mais aussi de joueuses plus jeunes, qui ont récemment encadré le tout premier stage du club, à l’image de la défenseure Solène Noison.

Une croissance constante

« C’est bien de retrouver les filles en dehors des semaines d’entraînement, confie-t-elle. C’est important pour elle de nous voir, comme ça l’était pour nous à l’époque. »

©Romain Boisaubert/Monaco-Tribune

Pendant une semaine, près de 30 jeunes licenciées du club âgées de 8 à 15 ans se sont ainsi retrouvées sur la pelouse du stade des Moneghetti pour un stage mêlant sorties thématiques et séances de football.

« Ce sont de nouveaux axes de développement nécessaires pour dynamiser le club et apporter de nouvelles sources de revenus, explique Thomas Martini, directeur sportif du club. Permettre à nos joueuses de passer de deux à cinq entraînements par semaine nous permet une croissance énorme. »

LIRE AUSSI : Laurent Banide : « L’AS Monaco Football Féminin mérite d’évoluer au plus haut niveau »

LIRE AUSSI : André-Pierre Couffet (AS Monaco FF) : « Devenir une place forte du football féminin »