Publicité »
Reportage

À la découverte de l’Espace 22, la galerie d’art autonome

espace-22-monaco
© Monaco Tribune

L’Espace 22 accueille en ce moment sa 20ème exposition, baptisée « Color Factory ».

Ce n’est pas une galerie d’art comme les autres. Depuis le mois de janvier 2021, l’Espace 22 est un espace d’exposition à caractère éphémère, avec un concept particulier. « Pendant nos expositions, les artistes sont sur place. Nous ne mettons pas à disposition de personnel. Ce sont eux qui ouvrent et ferment la galerie, accueillent les clients et réalisent leurs ventes », nous explique l’équipe de l’Espace 22. Jusqu’au 23 février 2023, ce sont des peintures, sculptures et créations diverses, classiques ou modernes, qui attendent les visiteurs.

Publicité

Pour célébrer sa 20ème exposition, la galerie monégasque a fait le choix d’accueillir quatre artistes. Maryna Maryenko, Maria Mikileva, Tatiana Perreard et N.Nathan, tous vivent sur la Côte d’Azur depuis plusieurs années. Le choix du local est le credo de l’Espace 22. « Notre volonté à l’origine, c’est déjà de mettre en avant les artistes monégasques ou aux alentours », nous affirme-t-on. Pour éviter toute redondance car malgré ses artistes reconnus, la Riviera n’en compte pas une infinité, l’Espace 22 collabore également avec divers collectifs d’artistes, parfois internationaux.

Cette semaine, c’est à son tour d’être présent à la galerie. « Le fait d’exposer près de l’endroit où l’on vit, on se sent comme à la maison. C’est plus intime que dans une galerie traditionnelle, on peut également inviter nos amis si on le souhaite, c’est globalement une liberté très agréable », nous raconte N.Nathan, résident cap-d’aillolis et artiste habitué des galeries d’art. Celui qui se définit comme artiste « pop-street-art » présente onze créations, entre sculptures et oeuvres murales.

N.Nathan est l’un des quatre artistes exposés en ce moment à l’Espace 22. ©Monaco Tribune

À l’Espace 22 comme au sein des galeries d’art traditionnelles, les oeuvres sont également marquées d’un prix et la vente fait partie du jeu pour les artistes comme N.Nathan, qui l’aborde avec davantage d’aisance : « Ici, c’est logiquement plus facile d’échanger avec les amateurs et le public, en dehors des vernissages. Puisqu’on parle de nos oeuvres, ça facilite le développement quand à notre travail ».

Publicité »

En 2023, l’Espace 22 programme une douzaine d’expositions à entrée libre et gratuite. Nous savons déjà que le lieu accueillera une artiste ukrainienne, monégasque ou encore britannique. Le collectif Art Collect est également attendu, à deux reprises, ainsi qu’un second, Multi Art Events.