Pratique

Après trois ans d’absence, MAGIC Monaco revient en force avec un programme exceptionnel

magic monaco
© MAGIC Monaco

Le rendez-vous incontournable des amoureux de mangas, de jeux vidéo et de culture pop est de retour, avec des invités de prestige.

Cela faisait trois ans, covid oblige, que le MAGIC Monaco n’avait pas eu lieu. Les 25 et 26 février prochains, l’événement, placé sous le Haut Patronage de la Princesse Charlène, signera son grand retour au Grimaldi Forum, avec des invités de choix et une programmation ambitieuse, savamment élaborée par la société Shibuya Productions.

Et parmi ces invités prestigieux, Yōichi Takahashi, auteur du manga à succès Olive et Tom. Le mangaka japonais a d’ailleurs dessiné l’affiche du MAGIC et les plus attentifs auront remarqué que le personnage principal, Olivier Atton, porte le maillot de l’AS Monaco, alors que son rival Mark Landers arbore les couleurs de l’OGC Nice.

« Ce qui est très drôle, c’est que cette illustration, qui a été faite il y a trois ans maintenant, est finalement l’affiche du match qui aura lieu le dimanche 26 février. Nous sommes les Nostradamus de la pop culture », sourit Cédric Biscay, co-organisateur de MAGIC Monaco.

Thomas Pesquet, Ronny Turiaf, William Simpson…

Yōichi Takahashi sera présent pour des conférences, des séances de dédicaces et des « live drawing sessions », où il dessinera en direct. Mais d’autres grandes personnalités seront aussi de la partie, tel que l’astronaute Thomas Pesquet, qui mettra en évidence les liens entre la culture pop et l’espace, ou le basketteur et champion NBA Ronny Turiaf.

Les participants retrouveront également Hironobu Sakaguchi, créateur du jeu Final Fantasy, Ayami Kojima, illustratrice du jeu Castlevania, Koji Iagarashi, producteur de Castlevania, Stéphanie Joosten, chanteuse, actrice et mannequin, Donovan, magicien, Jacky, animateur bien connu du Club Dorothée ou encore les Asturia Girls, un quatuor de violonistes ukrainiennes.

William Simpson, storyboarder de la série à succès Game of Thrones, sera là aussi et aura même droit à une exposition consacrée à son travail. De même, les visiteurs pourront découvrir l’expo dédiée au manga Blitz, de Cédric Biscay. La Médiathèque de Monaco, de son côté, proposera un espace de divertissements, de lectures, d’initiation aux échecs et de dessin.

Deux concours d’envergure ponctueront le week-end, à commencer par le concours de manga international. Sur les 63 participants, de 18 nationalités différentes, qui ont envoyé leurs planches, cinq finalistes seront à Monaco pour savoir qui remportera le concours, ainsi qu’un voyage au Japon pour rencontrer les professionnels du milieu.

Qui sera le meilleur cosplayeur ?

Second grand concours organisé par le MAGIC : le Magic International Cosplay Masters (MICM) . La cosplayeuse Koneko, vêtue d’une robe de la célèbre princesse Anastasia qu’elle a cousue elle-même, a donné quelques indications sur cet art qui mêle costume et rôle à incarner : « faire du Cosplay, c’est incarner un personnage en portant sa tenue, mais aussi en représentant son caractère », explique-t-elle.

magic monaco cedric biscay cosplay
Koneko et Cédric Biscay – © Monaco Tribune

Rappelant que les costumes des participants doivent être faits à la main et exclusifs au MAGIC, l’un des critères d’évaluation, Koneko précise que les prétendants au titre de meilleur cosplayeur devront raconter une histoire sur scène pendant 1’30, en rapport avec leur personnage. « Le MICM réunit les meilleurs cosplayeurs du monde : 15 participants de 13 pays différents seront là cette année, c’est donc le meilleur concours de cosplay du monde », atteste la jeune femme.

Les participants seront jugés par Reika et Rian Cyd, deux références dans le monde du cosplay, ainsi que par Nick Dudman, spécialiste du maquillage au cinéma, qui a notamment officié sur les sagas Harry Potter, Star Wars ou encore sur le film Batman de Tim Burton.

Les conférences traduites en Langue des Signes

Grande nouveauté pour cette année : le samedi 25, les conférences seront traduites en Langue des Signes Française (LSF). « On n’a pas des centaines de visiteurs à qui ça s’adresse, mais même si ce n’est qu’une poignée de visiteurs, ça vaut quand même la peine de leur proposer notre programmation, parce qu’on pense qu’elle est assez unique et de haute qualité. Ces personnes-là sont souvent mises de côté, alors on a voulu faire quelque chose », commente Cédric Biscay.

Un hommage sera également fait à Kazuki Takahashi, créateur de Yu-Gi-Oh! décédé l’été dernier, qui avait déjà participé au MAGIC Monaco en 2019.


Infos pratiques :

  • Les 25 et 26 février
  • Grimaldi Forum de Monaco
  • Entrée gratuite mais sur réservation (événement limité à 3 000 participants par jour).