Publicité »
Publicité »
Récit

A Monaco comme à l’étranger, l’engagement de la Croix-Rouge Monégasque ne faiblit pas

croix rouge monegasque
© Croix-Rouge Monégasque

Selon l’association, « Monaco est certainement l’un des pays qui compte le plus de dons au regard de sa population. »

Publicité

Alors qu’elle vient tout juste de débloquer 100 000 euros de ses fonds propres pour aider la Turquie et la Syrie marquées par des séismes meurtriers début février, la Croix-Rouge Monégasque (CRM) a dressé ce mardi 14 février son bilan de l’année 2022 et a fait part de ses projets pour 2023.

Bien entendu, l’aide d’urgence pour les deux pays sinistrés a été détaillée en préambule. Aussi, en plus des 100 000 euros déjà débloqués, 100 000 euros supplémentaires ont été donnés par la population à la Croix-Rouge Monégasque. « On est toujours surpris par la réponse de la population, qui est toujours exceptionnelle pour une communauté relativement petite », a souligné Frédéric Platini, Secrétaire Général de la CRM, ajoutant que d’autres gros dons doivent encore arriver.

Plus d’un million d’euros alloués à l’Ukraine en 2022

Le Gouvernement Princier a d’ailleurs annoncé ce mercredi 15 février qu’il apportait son soutien aux Croissants-Rouges turc et syrien. « Selon la Fédération internationale des Sociétés de la CroixRouge et du Croissant-Rouge (FICR), entre 15 et 20 millions de personnes sont affectées par la catastrophe dans les deux pays. Le bilan provisoire s’élève à ce jour à plus de 40 000 morts et selon l’Organisation des Nations Unies ce chiffre pourrait encore doubler. Le tremblement de terre s’est produit au milieu d’un hiver très rigoureux, dans certaines régions les températures peuvent être inférieures à zéro, fragilisant d’autant plus des populations déjà très vulnérables. Les fonds alloués par le Gouvernement Princier sont destinés à apporter une aide d’urgence aux victimes prises en charge par les Croissants-Rouges turc et syrien, sous la forme de fourniture d’abris, complétés par des aides alimentaires et l’accès à de services de santé de base », précise le communiqué.

Ukraine _ La Croix-Rouge monégasque en soutien aux populations - Croix Rouge
© Croix-Rouge monégasque

C’est d’ailleurs sur la scène internationale que la CRM a été extrêmement mobilisée l’an dernier, en raison de la guerre en Ukraine. « Ça a aussi particulièrement mobilisé le service social de la Croix-Rouge. Je voudrais d’ailleurs saluer l’effort du Gouvernement Princier, qui a mis à disposition les cartes de séjour, les écoles pour les enfants, nous avons aussi donné des cours de français… En tout, plus de 800 personnes sont passées par la Croix-Rouge et d’autres personnes continuent d’arriver d’Ukraine », ajoute Frédéric Platini. 1 800 000 euros ont ainsi été mobilisés par la CRM en 2022, pour répondre à ce besoin d’urgence international.

Une implication permanente auprès des migrants à Vintimille

En parallèle, la CRM maintient ses opérations permanentes. En 2022, elle est intervenue dans huit pays, en soutenant douze projets de solidarité internationale (République démocratique du Congo, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Bosnie-Herzégovine, Syrie, Arménie et Italie.)

Pour ce qui concerne l’accueil des migrants, la Croix-Rouge Monégasque indique être impliquée depuis quelques années maintenant avec la Croix-Rouge Italienne sur cette question. « On est présents depuis juin 2015, précise Frédéric Platini. Nous avons des bénévoles qui interviennent quasi-quotidiennement à Vintimille et sur un centre pour mineurs non-accompagnés à Sainte-Agnès. » Distributions de vêtements et de nourriture sont ainsi assurées à la frontière, non seulement à destination des migrants, mais également des personnes dans le besoin, telles que celles sans domicile fixe.

Une application pour les gestes des premiers secours bientôt lancée

A Monaco, l’année 2022 a été particulièrement marquée par les nombreuses demandes de formation aux gestes de premiers secours (PSC1). Près de 4 000 personnes, dont les écoliers de la Principauté, ont été formées gratuitement sur l’année : « on est un peu victimes de notre succès, si vous voulez vous faire former aujourd’hui à la Croix-Rouge Monégasque, vous êtes sur liste d’attente [de trois à six mois environ]. (…) Chaque formation est gratuite, mais elle coûte entre 130 et 150 euros à la Croix-Rouge. Si on doit continuer et augmenter le rythme, il faudra que les gens formés aident un peu la Croix-Rouge Monégasque en retour », explique Frédéric Platini.

Autre solution : intensifier l’apprentissage en ligne, ou e-learning. Le but : former aux gestes qui sauvent via internet, notamment grâce aux récents tutoriels mis en ligne sur Youtube. Mais une plateforme plus complète devrait bientôt voir le jour, grâce à une application, pour permettre aux personnes déjà formées de se « recycler » et de maintenir leurs connaissances. Pour rappel : la Croix-Rouge préconise d’effectuer ce travail de mémoire tous les trois ans. Cette plateforme devrait voir le jour à la fin du premier semestre 2023.

Aide aux familles, lutte contre les dangers de la nuit, cellule d’écoute…

Enfin, la CRM a fait un point sur ses actions en Principauté et dans les communes limitrophes, notamment à Beausoleil et Cap d’Ail. « On aide beaucoup sur les factures d’électricité, sur les factures d’eau, le loyer… Nous aidons les familles à sortir de l’impasse », commente Frédéric Platini.

La Croix-Rouge a aussi contribué à un projet porté par Fight Aids et Be Safe, pour sensibiliser les jeunes aux dangers de la nuit : 2 500 capuchons de verre ont été fournis aux établissements de nuit cet été, pour éviter toute introduction de substance dans les consommations.

Une cellule d’écoute, mise en place au printemps dernier, et adressée à toute personne qui se sent isolée, a aussi été mise en place. Des bénévoles formés répondent du lundi au vendredi, de 14 heures à 18 heures, au +377 97 97 68 39.

A noter également, l’instauration d’une crèche-garderie à vocation sociale, qui propose de nombreux ateliers à destination des enfants en difficulté, tels que des cours de yoga ou des initiations aux langues étrangères.

Croix Rouge Monégasque cleaning day
La CRM participe au Cleaning Day – © Croix-Rouge Monégasque

Enfin, la CRM n’a pas oublié le volet environnemental. « Nous essayons d’être exemplaires : nous avons mis en place tout une série d’actions. L’intégralité des véhicules que nous achetons sont soit hybrides, soit électriques. Nous avons revu de fond en comble nos consommations d’énergie, nos produits d’hygiène… Nous avons aussi mis en place un programme de compensation, avec la Fondation Prince Albert II, des émissions de la Croix-Rouge Monégasque. Je pense que nous sommes aujourd’hui à la pointe », conclut Frédéric Platini.


L’info en + :

Pour mener toutes ces actions à bien, la Croix-Rouge Monégasque dispose d’un budget annuel de huit millions d’euros. Le Gouvernement Princier, les dons et les fonds collectés lors du Gala de la Croix-Rouge constituent ses principales sources de revenus.

Pour soutenir la Croix-Rouge Monégasque, vous pouvez faire un don ou devenir bénévole.